Femme regardant ses boutons à la loupe

Cette acné de la femme adulte occidentale intrigue car elle est différente de celle de l’adolescent : volontiers rebelle, inflammatoire, touchant plutôt le bas du visage, sensible aux variations hormonales, au stress et à l’alimentation, cette acné désespère souvent les patientes par sa chronicité…parfois même chez des jeunes femmes n’ayant jamais eu d’acné auparavant.

La particularité de l’acné de l’adulte est d’être très influencée par des facteurs externes. Alors pour vous débarrasser des boutons, il faut commencer par limiter les facteurs aggravants suivants :

1) Le stress

Le stress, le surmenage ou la fatigue aggravent tous les problèmes de peau, dont l’acné. Si on ne peut pas toujours éviter de subir du stress, il est tout de même possible de se ménager des moments de détente dans la semaine : sport, sieste, balades, hammam…A vous de choisir !

2) L’alimentation

Certains aliments aggravent l’acné. C’est le cas de la plupart des aliments industriels gras et sucrés, et du lait (même bio). Pour une peau plus aine, évitez de consommer tous les jours biscuits et viennoiseries, repas de fast-food, charcuterie, ou de grandes quantités de laitages.

Si vous voulez en savoir plus, lisez les articles suivants :

Les laitages donnent-ils de l’acné ?

Régime anti-acné : comment manger pour soigner sa peau ?

3) La contraception

Certaines pilules peuvent aggraver l’acné. C’est le cas des pilules de 2ème génération, contenant du lévonorgestrel. De même les stérilets à la progestérone, comme le Miréna, peuvent être en cause.

Si vous avez des doutes à ce sujet, voilà de quoi vous éclairer :

Pilule et acné : comment choisir ?

Quelles pilules éviter quand on a de l’acné ?

4) Le tabac

La cigarette n’est pas l’amie des peaux grasses. Si vous fumez beaucoup, cela peut provoquer excès de sébum, points noirs et microkystes. Essayez de diminuer le tabac et voyez comment votre peau réagit, pour en avoir le cœur net.

5) Des erreurs cosmétiques

Votre routine de beauté aggrave peut-être votre problème. Pour éviter de faire des erreurs, veillez à utiliser des maquillages fluides et légers, à démaquiller votre peau soigneusement tous les soirs, à pratiquer des gommages régulièrement, et à éviter les soins trop riches ou trop gras sur le visage

6) Certains médicaments

Parfois, ce sont les prescriptions médicales qui donnent des problèmes de peau. Il est possible de voir apparaître de l’acné lorsqu’on utilise des soins irritants sur le visage, ou lorsqu’on prend régulièrement des corticoïdes (même en crème ou inhalés).

Enfin, la prise de certains compléments alimentaires multivitaminés peut donner de gros boutons rouges, s’ils contiennent de la vitamine B12. Alors lisez soigneusement les étiquettes avant de faire une cure !

 

Pour soigner votre acné

Pour démarrer chez vous les soins d’une peau acnéique, commencez par aller en parapharmacie, et achetez des crèmes qui fonctionnent à la fois sur les gros boutons rouges, les points noirs et qui limitent les marques résiduelles :

- Phys-Ac Global, de Aderma,

- Sébiaclear Active, de SVR,

- Kéracnyl Sérum, de Ducray.

Des solutions naturelles existent également, si vous préférez lire cet article sur le sujet, ou vous intéresser aux huiles essentielles.

Si malgré tout l’acné persiste, il est temps de consulter. Votre dermatologue discutera avec vous des options thérapeutiques :

- médicaments en crème: à base de trétinoïne, adapalène ou péroxyde de benzoyle,

- antibiotiques en gel ou en comprimés (cyclines),

- modification de pilule ou retrait d'un stérilet hormonal,

- voire isotretinoïne (Curacné, Contracné...) dans les cas sévères ou rebelles.

Dans tous les cas, il faut bien comprendre que l’acné de la femme adulte est une maladie, complexe et chronique, influencée par des facteurs externes et internes, et qui va nécessiter de longs mois de traitements et des ajustements en fonction de l’efficacité et de la tolérance des médicaments prescrits. Cela ne signifie pas que vous aurez des boutons toute votre vie, mais que vous aurez certainement des soins anti-acné dans votre salle de bain durant quelques années. Vous aurez également rendez-vous régulièrement avec votre dermato afin d’adapter les traitements.

Tout ceci vous déprime ? Allons, il y a tout de même une bonne nouvelle : c’est que les soins anti-acné à base d’acides de fruits ou de vitamine A acide, utilisés au long cours, sont également d’excellents anti-rides, qui vous assureront une quarantaine à l’allure juvénile. Alors, pourquoi s’en priver ?

 

Sur le même sujet:

Acné de l'adulte: quelles particularités ?

Acné: quand consulter une dermato (ou en changer) ?

Comment traiter les cicatrices d'acné ?

5 messages de votre acné (à prendre en compte)