visage à moitié maquillé

Comment choisir son démaquillant ?

La première question est de savoir si vous avez besoin du contact avec l'eau du robinet ou si cela irrite votre peau, ou si cette question vous est secondaire.

Certaines ont besoin de sentir l'eau sur leur visage. Les femmes aux peaux mixtes grasses, ou acnéiques apprécient la sensation de pureté et de nettoyage profond que procurent les gels moussants par exemple.

Vous serez certainement plus satisfaite avec un nettoyant moussant si vous avez:

- une peau à imperfections, voire acnéique.

- un maquillage épais.

- une exposition à la pollution urbaine (déplacements en deux-roues, travail en extérieur...).

- besoin d'une douche le soir pour vous sentir lavée de votre journée de travail.

 

Quant au choix, les nettoyants avec rinçage ne sont pas tous équivalents, il faut distinguer:

- les gels moussants: plutôt desséchants, ils ne conviennent pés aux peaux réactives ou en cours de traitement d'acné.

- les mousses lavantes: elles sont moins irritantes et permettent un bon nettoyage sans trop décaper. Ce sont des produits qui jouent sur les plaisirs des sens, avec des etxtures aériennes et des odeurs souvent florales.

- les crèmes lavantes: elles sont très douces et assurent une fonction d'hydratation après la toilette.

- les huiles démaquillantes: elles sont à masser sur le visage pour emprisonner les particules de maquillage et les poussières, puis à rincer à l'eau.

- les savons: les savons classiques sont à éviter sur le visage car ils déssèchent la peau. On leur préfère un pain dermatologique, plus respectueux de la peau. Ils sont toutefois économiques et pratiques.

- les pâtes nettoyantes: ce sont des nettoyants exfoliants, ils peuvent donc s'avérer irritants lors d'un usage quotidien sur certaines peaux. Une utilisation deux fois par semaine est préférable.

- les scrubs: ces nettoyants moussants contiennent des microbilles exfoliantes. Ils offrent un nettoyage en profondeur et gommant cellules mortes et en emportant toutes les impuretés, mais ils ne conviennent pas aux peaux fines, sensibles ou sèches. A utiliser avec modération sur les peaux réactives donc.

 

Les femmes aux peaux sensibles, sèches, irritables, ou agressées par des soins dermatologiques, préfèreront un lait, une lotion ou une gelée démaquillante, spécialement formulée pour démaquiller efficacement tout en respectant la physiologie de la peau.

En pratique, vous avez le choix entre:

- les laits démaquillants: ils permettent un démaquillage doux et agréable de la peau. la plupart d'entre eux peuvent également démquiller les yeux. Il faut toutefois vérifier sur l'emballage avant de l'appliquer sur les paupières. Le lait démaquillant se passe au coton, sans frotter. Il n'est pas nécessaire de le rincer. C'est un soin "cocoon" pour les peaux qui recherchent douceur et confort.

- les crèmes et baumes démaquillants: plus rares, ils offrent le confort des laits, mais en version riche. Les crèmes démaquillantes se massent, on peut difficilement les appliquer au coton. Il faut donc masser doucement le visage avec les doigst pour que la crème capte les saletés, puis retirer la crème au coton ou rincer avec une lotion ou une brumisation. Ces démquillants conviennent particulièrement aux peaux sèches.

- les lotions micellaires: elles allient efficacité et respect des peaux sensibles ou réactives. Les micelles constitutives de ces nettoyants sont des microsphères capables d'emprisonner le maquillage et les impuretés du visage, comme des yeux. Les lotions micellaires se passent lentement au coton, cela laisse le temps aux micelles de se charger en maquillage. Elles ne se rincent pas.

- les gelées micellaires: Elles associent les bienfaits et l'efficacité des lotions au plaisir d'une gelée rafraichissante. Particulièrement adaptées aux peaux réactives ou à rougeurs, les gelées micellaires s'appliquent au coton, fondent au contact de la peau en la refraichissant et en l'apaisant, et ne se rincent pas. Elles peuvent être appliquées sur les paupières également.

 

Concernant les lingettes: elles sont  pratiques, mais elles sont pourvoyeuses d'allergies et d'irritations sur les peaux sensibles. Il faudrait idéalement rincer ensuite sa peau avec une brumisation d'eau thermale. Je recommande de n'utiliser les lingettes qu'occasionnellement, en déplacement par exemple, et de préférer un nettoyant plus doux au quotidien.

 

Les eaux florales ne sont pas adaptées au démaquillage, elles captent mal les particules de maquillage et sont donc à utiliser après l'étape de démaquillage, si vous souhaitez compléter le geste. Les eaux florales peuvent cependant suffire à retirer la sueur, la poussière et l'excès de sébum si vous n'êtes pas maquillée.

 

Enfin, les lotions toniques visent à compléter le démaquillage des peaux normales non réactives.

 

Comment s'assurer que le démaquillage a été efficace ?

Cette question se pose surtout avec les produits sans rinçage. Le démaquillage peut s'arrêter lorsque le coton que l'on passe sur le visage est propre.Si ce n'est pas le cas, il vaut mieux repasser une fois de plus, plutôt que d'appliquer les soins du soir sur une peau chargée en maquillage.

Certaines substances partent mal avec les lotions ou laits. Il faut alors envisager un autre choix de démaquillant plutôt que de frotter encore et encore au coton.

C'est le cas par exemple avec:

- le mascara

- les crèmes solaires

- les maquillages correcteurs

 

Faut-il rincer un lait ou une lotion démaquillante ?

 Les produits "sans rinçage" sont formulés et testés pour un usage strictement sans rinçage, on peut appliquer directement sa crème hydratante par dessus.

Toutefois, si vous n'aimez pas la sensation laissée sur votre peau, ou si vous avez besoin du contact de l'eau pour vous sentir propre, on peut compléter le démaquillage par:

- une brumisation d'eau thermale: sur les peaux sensibles ou sèches.

- une eau de soin ou une lotion tonique: sur les peaux normales, mixtes ou grasses, en tout cas non réactives.

 

Doit-on se nettoyer le visage si on ne s'est pas maquillée ?

Oui, absolument ! Au cours de la journée, plusieurs substances s'accumulent à la surface de la peau et en obstruent les pores: débris cellulaires, sébum, sueur, poussière, polluants chimiques etc...Leur accumulation est un facteur de vieillissement prématuré de la peau.

On oublie également souvent que, même en l'absence de maquillage, on est amené à appliquer des cosmétiques sur la peau: crème de jour, protection solaire...Ces soins sont à retirer le soir.

 

Doit-on faire des gommages réguliers ?

Si la peau n'est pas réactive, il est conseillé de l'exfolier régulièrement.

Le nettoyage quotidien élimine les cellules mortes, mais le gommage apporte un bénéfice supplémentaire:

- grain de peau affiné

- désobstruction des pores

- stimulation de la microcirculation sanguine cutanée

- stimulation de la production de collagène

- amélioration de la luminosité de la peau

- amélioration de la pénétration des ingrédients cosmétiques

- stimulation du renouvellement cellulaire de l'épiderme et du derme

 

Pour le choix du gommage, c'est selon le temps dont vous disposez et la sensibilité de la peau:

- pour les peaux sensibles: masques à l'argile rouge ou blanche

- pour les peaux non irritables: scrub moussants, masque à l'argile verte, brosse nettoyante pour le visage...

 

Le rythme du gommage doit être de une à deux fois par semaine si possible. Sinon, espacez les exfoliations sur les peaux réactives.


Photo: www.pinterest.com/source/manrepeller.com/