Bière au collagène Suntory

Une cible annoncée: les femmes japonaises et leur obsession de la beauté

Récemment, la société Suntory Holding Limited a lancé une bière destinée aux femmes japonaises, et appelée Precious. Elle contient 5% d'alcool et 2 g de collagène par cannette. Elle est pour l'instant uniquement distribuée dans la région de Hokkaido.

Le slogan, interprétable de diverses façons, titre: "Les mecs peuvent dire si une fille prend du collagène ou pas".

Quand on connait l'obsession des japonaises pour les soins de la peau, on se dit que les débouchés sont tout trouvés.

Qu'est ce que le collagène ?

Le collagène est une grosse molécule, présente dans le tissu de soutien de la peau. Elle confère épaisseur et élasticité au derme.   

À partir de 30 ans, la peau dégrade cette protéine et en synthétise moins. À ce moment-là, il peut donc être utile d’appliquer des produits stimulant la production de collagène sur sa peau. les molécules les plus connues dans els soins anti-âge sont: le rétinol, l'acide hyaluronique, la vitamine C....

Que devient le collagène ingéré ?

Les compléments alimentaires à base de collagène fleurissent en parapharmacie. Il semble logique d'investir aussi le secteur alimentaire. Mais lorsque le collagène est ingéré, il est dégradé par le système digestif et dilué dans le sang. De plus, la peau est de toute façon le dernier organe servi !

De plus, cette bière contient seulement 2 grammes de collagène. Pour que cette molécule agisse sur le derme par voie interne, il faudrait donc en boire d’énormes quantités. Ce produit pourrait alors s’apparenter à une incitation à consommer de l’alcool.

Enfin,  nous n’avons aucune information sur la provenance du collagène présent dans cette boisson. Est-il d’origine animale, marine, ou synthétique ?

 

Un autre problème: l'alcool

Il me parait absurde, voire contre-productif d'utiliser comme vecteur pour ce collagène à ingérer, une boisson alcoolisée.

Tout d'abord, les consommatrices auront tendance à boire de plus en plus de bière pour accroitre les résultats escomptés sur la peau. Or, la consommation régulière d'alcool est mauvaise pour le teint: aggravation des rougeurs, bouffissures du visage, prise de poids...Les buveurs réguliers sont vite repérables.

De plus, une certaine partie de la population asiatique est moins équipée sur le plan enzymatique pour détoxifier l'alcool dans la foie. Résultat: une petite bière pour une femme japonaise peut représenter l'équivalent d'une pinte !

 

En conclusion

Selon la personne chargée des relations publiques chez Suntory, "les Japonaises réclament des aliments à base de collagène, donc nous avons créé un produit régional pour satisfaire leur désir".

Cette bière est donc clairement un produit marketing, destiné à surprendre et fidéliser des clientes prêtes à tout pour une peau parfaite.

Aucun intérêt prouvé sur la qualité de la peau à ce jour.

Tags: