Femme torse nu

Les seins sont constitués de glande mammaire, de tissu fibreux et de graisse. Ils ne contiennent pas de muscles et sont donc exposés toute la vie aux effets de la gravité. Par ailleurs, la peau du décolleté étant fine et fragile, elle perd son élasticité précocement, et peut se couvrir de ridules et de taches dès la trentaine. Il est temps d'agir en conséquence !

 

1- Stabilisez votre poids

Les seins étant en grande partie constitués de graisse, toutes les pertes de poids affecteront leur volume. Malheureusement, la prise de poids ne se fait pas forcément au niveau de la poitrine. Vous risquez donc de vous retrouver, régime après régime, avec une perte de volume de la poitrine. L'effet "yo-yo" a également d'autres inconvénients: le risque de provoquer des vergetures en rayons de soleil sur les seins, le risque de provoquer une perte d'élasticité de la peau du buste, et un affaissement des glandes mammaires.

 

2- Ne changez pas trop souvent de contraception

Les variations hormonales ont les mêmes inconvénients que les régimes: des modifications brutales et importantes du volume des seins, avec risque de vergetures et de flaccidité. Il vaut mieux donc éviter de changer régulièrement de contraception.

 

3- Utilisez des soins raffermissants

La peau du buste est par nature fine et fragile. Son tissu élastique est sollicité constamment par les mouvements des seins sous l'effet de la gravité. Et l'ensemble du derme soufre également des expositions au soleil, qui affinent la peau. Il est donc souhaitable de lutter contre tout cela par des soins raffermissants et stimulants pour la peau.

Les soins à essayer:

- Huile Phyto-Tonique, Les Cinq Mondes

- Sérum Fermeté Buste, de Elancyl

- Phyto-buste + décolleté - Soin Raffermissant Intensif, de Sisley

- Gel-crème pour le buste, de Melvita

 

4- Travaillez votre posture

Ce point-là est indispensable pour lutter contre l'affaissement. Le dos droit, les épaules en arrière et le menton à l'horizontale, c'est déjà mieux, n'est ce pas ? Un peu de gainage chaque jour peut vous aider à maintenir cette position. Sinon, optez pour des sports qui font travailler l'alignement: danse, yoga, pilates…


5- Musclez (un peu) les pectoraux

Pas de secret, il est difficile d'avoir un buste tonique si la paroi musculaire sous-jacente ne l'est pas. Quelques exercices quotidiens pourront vous y aider, sans vous faire prendre de volume, ne vous inquiétez pas. Le plus simple consiste à appuyer fortement ses paumes l'une contre l'autre. Mais vous pourriez également travailler avec une bande élastique achetée dans un magasin de sport.

 

6- Choisissez des sous-vêtements adaptés

Chaque poitrine est différente, et les seins changent de volume et de forme au cours de la vie. En fait, ils subissent même des variations notables au cours du cycle, c'est dire la difficulté à trouver le bon soutien-gorge. Passez-y du temps, et changez-en régulièrement, si voulez optimiser le soutien apporté. Evitez les soutien-gorge sans bretelle, ils ne doivent être portés qu'occasionnellement. Prenez le temps d'essayer différents modèles afin de vous assurer que vos seins sont bien maintenus, sans être comprimés. N'hésitez pas à porter des modèles plus sportifs si vous ne trouvez pas votre bonheur en lingerie fine. Enfin, veillez à régler la longueur des bretelles régulièrement, car ça bouge avec le port du soutien-gorge et le lavage.

Pou le sport, ne lésinez pas sur la qualité de votre brassière: elle doit être adaptée au sport que vous pratiquez. Le maintien doit être suffisant pour que les seins ne subissent pas de modifications de position de plus de 2 cm verticalement lors des mouvements. Il faut également que les bretelles soient larges, afin de ne pas irriter les épaules. Enfin, les coutures doivent être toute douces, et ne jemais toucher le mamelon, sinon gare aux irritations !

 

7- Choisissez les bons sports

Si votre poitrine est généreuse, ou si vous la trouvez un brin tombante, mieux vaut éviter les sports qui provoquent de forts impacts: running, athlétisme, corde à sauter…Mieux vaut remplacer votre jogging par du vélo ou de la natation par exemple.


8- Protégez-vous du soleil

La peau du décolleté est fine, et on l'expose au soleil sans y prendre garde. Elle est donc sujette précocement aux ridules, tâches et rougeurs. Or un décolleté fripé ou portant une marque en V ne met pas vos seins en valeur…La première chose à faire avant de vous précipiter sur des soins esthétiques est de vous protéger du soleil, en particulier en ville. Crème solaire ou vêtements, à vous de choisir !

 

9- Dormez sur le dos

Beaucoup d'entre vous l'ont constaté: dormir systématiquement sur le côté entraine des rides profondes et parallèles entre les seins. La meilleure position pour protéger votre poitrine est de dormir sur le dos. Pas facile de changer vos habitudes ? Commencez simplement par vous endormir sur le dos (sans vous soucier du reste de la nuit), vous verrez que jour après jour cette position deviendra plus familière et confortable.

 

10- Prenez soin de vos aréoles

La zone pigmentée qui entoure le mamelon est fragile, respectez-là ! Evitez les coutures de soutien-gorge qui passent dessus, sources d'irritations ou d'allergies fréquentes. Evitez également d'y appliquer vos crèmes, pas toujours bien tolérées sur cette zone. En ce qui concerne l'épilation, contentez-vous de la pince à épiler si vous devez retirer les poils de cette zone. Et sans aller chercher vos poils sous la peau, cela vous évitera des marques, fréquentes à cet endroit chez celles qui s'acharnent sur leurs poils. Quant à la cire ou à l'épilateur, ils sont trop agressifs pour la peau fragile de l'aréole, il ne faut donc pas les utiliser sur les seins.

Enfin, un petit point sémantique pour celles qui commettent cette erreur fréquente: on dit bien l'aréole du sein, pour désigner l'extrémité pigmentée. A ne pas confondre avec l'auréole du saint  qui désigne le halo doré au-dessus de la tête (capricieuse langue française !).