Femmes des années 50 à la plage

1) Porter des vêtements serrés

Toute entrave à la circulation sanguine et lymphatique des membres inférieurs entraine des œdèmes des jambes et des cuisses, et aggrave la cellulite. Pensez-y si vous portez des chaussettes hautes et serrées, des jeans qui vous cisaillent l’aine, des ceintures que vous vous forcez à boucler un cran trop serré…

 

2) Manger salé

Le sel permet de retenir l’eau dans le corps. Or la cellulite s’aggrave justement avec la rétention d’eau : majoration des capitons, sensations de jambes lourdes, marque des chaussettes en fin de journée, poids variable sans raison d’un jour à l’autre…Il est temps de faire le test ! Evitez pendant quelques jours les aliments connus pour contenir du sel : apéritifs, charcuterie, fromage, sauce soja, plats industriels, voire certaines céréales ou sodas…Notez au fil des jours l’effet sur l’état de vos cuisses et sur votre poids.

 

3) Prendre une pilule trop forte

Certains contraceptifs peuvent favoriser le stockage des graisses au niveau de la culotte de cheval, et les œdèmes par rétention d'eau. Cela  vous concerne sûrement si vous avez pris du poids avec le démarrage de la pilule, ou si vous avez des douleurs régulières dans les seins. Dans ce cas, un changement de contraception est à discuter avec votre gynéco.

 

4) Rester longtemps assise

Vous savez que garder les jambes croisées n’est pas bon pour la circulation, mais en réalité, la position assise tout court, même le dos droit et les pieds à plat, est néfaste pour nos jambes ! Pensez donc : le sang et la lymphe stagnent dans nos chevilles plutôt que de circuler librement dans le corps ! En l’absence de mouvements répétés des muscles des jambes, l’effet de pompe naturelle qui fait circuler les fluides ne fonctionne plus. Résultat : jambes lourdes, fourmillements et impatiences en fin de journée ou la nuit, aspect empâté des cuisses. La solution est simple : bougez ! Agitez vos pied sous la table si vous en avez besoin, déchaussez-vous et marchez en chaussettes dans votre bureau, levez-vous régulièrement pour vous étirer, prenez les escaliers, rentrez à pieds…Il parait de toute façon que l’on est plus créatif et plus efficace en marchant souvent !

 

5) Avoir des horaires de vie irréguliers

Après une semaine chargée, et des repas pris entre deux rendez-vous, vous vous accordez grasses mat’ et brunchs tardifs le week-end ? Fausse bonne idée ! Enfin, cela fait du bien de dormir et de décompresser, mais votre organisme a du mal à comprendre ce que vous attendez de lui ! Conséquence : il stocke consciencieusement les graisses lorsque vous daignez enfin l’alimenter, il répond au stress en vous faisant gonfler, il ne reconnait plus le rythme jour/nuit que vous vous plaisez à mélanger ! Si, chez certaines, cela se traduit simplement par un teint brouillé, chez d’autres, l’effet est dévastateur sur la culotte de cheval. Seule solution : vous organiser au mieux en semaine, et mettre le réveil le week-end. Si vous pouvez inclure de la marche avant le petit déjeuner, et limiter les aliments salés du sacro-saint brunch, c’est encore mieux !

 

Sur le même sujet :

- Les bons sports contre la cellulite

- 5 conseils pour affiner les jambes

- Lipoaspiration: que savoir avant de se lancer ?

Tags: cellulite