Rides du décolleté

Contre les fripures : mésothérapie ou laser fractionné

Les rides verticales qui se prolongent entre les seins résultent de plusieurs facteurs : finesse naturelle de la peau à cet endroit, expositions répétées au soleil, formation de plis lors du sommeil sur le côté, voire ballotement des seins lors du sport en cas de maintien insuffisant. Bref, sur les peaux claires, naturellement plus fines et plus vulnérables aux UV, on a vite fait de se retrouver avec des croisillons plongeants, et la sensation que la peau a perdu son élasticité.

Dans un premier temps, lorsque les ridules sont peu importantes, la mésothérapie est une bonne solution. Ces micro-injections en nappage sur tout le décolleté permettent d’hydrater le derme, et d’y apporter nutriments, minéraux, anti-oxydants et fragments d’acide hyaluronique. La peau est  immédiatement et visiblement repulpée et plus tonique. Au terme de plusieurs séances, une synthèse de collagène et de tissu élastique s’amorce dans la peau, permettant d’atténuer les ridules et de défroisser la peau.

Pour les décolletés plus abimés, les lasers fractionnés ablatifs permettent de lisser la surface et de relancer en profondeur la fabrication des protéines du derme : collagène, acide hyaluronique et élastine. Les résultats sont progressifs au fil des séances, mais durables. Pour les peaux très fines, sèches, ou en post-ménopause, on peut également alterner laser fractionné et mésothérapie pour booster les résultats.

 

Contre les taches brunes : peeling ou laser pigmentaire

Si ce sont les taches brunes, lentigos solaires et autres taches de rousseur, qui vous préoccupent, inutile de vous ruiner en crèmes. La destruction de ces lésions doit passer par du laser pigmentaire ou des peelings.

Le laser est une bonne solution sur les taches foncées, bien nettes et foncées. En une séance, suivie de quelques jours de croutes, les taches sont effacées.

Si en revanche, il s’agit de taches claires, le laser peut manquer d’efficacité, puisqu’il y a peu de pigment à détruire. Deux options s’offrent à vous. Soit patienter quelques années jusqu’à ce que ces taches deviennent plus colorées. Soit faire un peeling du décolleté. Ceci  n’enlèvera pas tout mais permettra de réduire nettement la visibilité des taches. Le peeling améliorera également l’aspect général de la peau et des ridules, c’est donc un soin intéressant chez les trentenaires ou quadragénaires qui commencent à voir leur peau se froisser, parallèlement à l’apparition des taches brunes.

 

Contre les rougeurs : laser vasculaire ou lampe flash

Sur les peaux claires, les expositions répétées au soleil entrainent également des rougeurs. Vous constatez alors, en ôtant votre haut, qu’un V rougeâtre, fait de petits vaisseaux et points rouges, se dessine, des clavicules vers le bas. Il s’agit des mêmes lésions que dans la couperose, il faut donc les traiter au laser vasculaire pour les coaguler et les faire disparaitre, c’set le seul moyen.

Le meilleur cas est lorsque les petits vaisseaux sont nettement visibles. Lorsqu’il s’agit d’un simple fond rouge, composé des vaisseaux très fins, il est plus difficile de les traiter. Dans tous les cas, il s’agira d’améliorer l’aspect du décolleté, dans des proportions variables, mais jamais de retrouver une peau laiteuse uniforme comme à vos vingt ans, malheureusement.

 

Pour entretenir son décolleté au quotidien : crème anti-âge et protection solaire

Je regrette de le constater mais, au quotidien, combien d’entre vous pense à utiliser un soin anti-âge sur le décolleté ? Et à y appliquer de la crème solaire dès le mois de mai ? Très peu de femmes ont ces réflexes, et pourtant, ils ont un intérêt réel.

L’utilisation quotidienne d’un soin de nuit qui active le renouvellement des tissus est un geste simple. Vous pouvez terminer l’application de votre soin visage en finissant sur le décolleté, plutôt que de vous rincer les mains !

Si vous souhaitez un soin spécifique sur le buste, mes conseils sont les suivants :

- Evitez les substances irritantes, comme le rétinol ou les acides de fruits. La peau du décolleté est plus fine et plus sèche que celle du visage, tenez-en compte.

- Privilégiez les sérums, car ils sont très concentrés en actifs, ce qui sera plus efficace sur une peau fine et abimée.

- Si votre budget ne vous permet pas d’acheter un soin spécifique anti-âge, pensez aux huiles végétales. Quelques gouttes suffisent pour une surface comme le buste et le cou. Privilégiez les huiles connues pour leur action stimulante sur le derme : huile d’argan, huile de grenade, huile de « superfruits » antioxydants (açaÏ, myrtille, cerise….), huile de pépins de figue de Barbarie…

Enfin, pensez à protéger le décolleté du soleil dès que les beaux jours reviennent et que vous profitez à nouveau des terrasses ensoleillées de votre ville. Une crème solaire 50 au toucher sec devrait vous suivre partout ! Par exemple : Vichy Idéal Soleil, ou Nuxe Sun Crème Fondante.

 

Sur le même sujet :

- 10 conseils pour avoir de beaux seins !

- Rides du décolleté: quelles solutions ?