Femme de 50 ans faisant du sport

 

La ménopause : un changement hormonal radical pour le corps

Les quelques années que dure la péri-ménopause sont un bouleversement pour tout le corps. Les modifications hormonales spontanées entrainent en quelques années une cessation de l’activité des ovaires donc de la sécrétion d’œstrogènes et de progestérone, les hormones féminines. S’y associent également les autres  modifications hormonales liées à l’âge : progressivement, les autres glandes de l’organisme diminuent leurs sécrétions également, à partir de 45-50 ans. Petit à petit, le corps des femmes fonctionne au ralenti, et cela se voit sur la peau, les cheveux et la silhouette.

 

Quelles modifications subissent la peau et les cheveux  à la ménopause ?

La peau (avec ses annexes : les cheveux et les ongles) est un organe extrêmement sensible aux variations hormonales. Toutes les femmes éprouvent donc des changements notables lors de la ménopause.

Sur la peau, la ménopause entraine :

- Une peau plus fine, moins élastique.

- Une sécheresse diffuse sur le corps entier et les muqueuses.

- Des rides plus marquées.

- Une perte de tonicité cutanée, un affaissement ou un relâchement sur l’ensemble du corps.

- Des rougeurs du visage si les bouffées de chaleur sont intenses ou fréquentes.

- Parfois, une « éclosion » d’excroissances sur le tronc.

- Un aspect de peau épaisse et fendillée au niveau des talons.

 

Sur les cheveux, la ménopause entraine :

- Des cheveux plus fins.

- Des cheveux secs et cassants.

- Un ralentissement de la pousse, une accélération de la chute.

- Une modification de texture des cheveux, qui peuvent perdre leur souplesse et présenter des angles, c'est-à-dire des cassures dans leur courbure naturelle.

- Une accélération du blanchiment des cheveux.

 

Sur les ongles, la ménopause entraine :

- Des stries, des dédoublements.

- Une fragilité durable.

- Un ralentissement de la pousse.

- Parfois une modification de la teinte, un peu plus jaune.

- Les ongles des orteils quant à eux peuvent s’épaissir et durcir en vieillissant, rendant la coupe plus difficile.

 

Comment adapter sa routine de soins à la ménopause ?

Vous l’avez compris, et ressenti : à la cinquantaine, la peau devient plus sèche et perd son élasticité. Il est temps de changer de soins !

Pour le visage :

Pour la toilette, évitez les savons et nettoyants moussants, qui assèchent l’épiderme (surtout si votre eau est calcaire). Préférez un lait démaquillant pour peaux sensibles, à rincer avec une brumisation d’eau thermale…ou une eau alimentaire peu minéralisée (Evian…). Si vous êtes une adepte des démaquillages en plusieurs temps, le choix de votre lotion tonique doit se porter vers des produits pour peaux sèches ou sensibles.

Ma sélection bio: Eau florale de camomille noble (Sanoflore), eau florale d'hamamélis (Melvita).

 

Pour les soins, optez pour des textures riches (crème riche, baume, voire cerat) pour hydrater et réparer l’épiderme en profondeur. Cela évitera tiraillements et inconfort. Un soin densifiant, stimulant la synthèse de collagène et d’élastine dans la peau, est à privilégier.

Ma sélection: Aura Mirabilis Baume Légendaire (Roger & Gallet), AGE Reverse (Isdin), AGE Interrupter (SkinCeuticals).

 

Et si cela ne suffit pas pour nourrir votre peau fine, terminez votre routine en appliquant par-dessus votre soin quelques gouttes d’une huile ou carrément d’un beurre végétal (plus riche et fondant), et massez jusqu’à complète pénétration.

Ma sélection bio: Huile de bourrache, pour les peaux sèches et réactives ; huile d’argousier,pour ses vertus anti-âge; beurre de karité nilotica ou d’avocat, pour celles qui ont la sensation que la peau « boit » toute la crème en quelques heures et tiraille ensuite (le tout chez Aroma-Zone).

 

Pour le corps :

Quant au reste du corps, si vous voulez conserver une peau douce et confortable, sans démangeaisons, le mieux est d’opter pour les soins suivants :

- Savon surgras ou nettoyant pour peaux sèches, pour la toilette.

- Crème ou baume pour peaux sèches ou squameuses, après la douche. Les soins contenant de l’urée présentent l’intérêt d’être à la fois hydratants et lissants.

Ma sélection: UR-10 Crème Lissante Anti-Rugosités (Topicrem), Complete Repair Urea Plus Emolient Réparateur 10 % Urée (Eucerin), Iso-Uréa Lait Hydratant (La Roche-Posay).

 

Quelle hygiène de vie adopter pour conserver une belle peau après la ménopause ?

Même si cela ne vous convainc pas de prime abord, l’hygiène de vie est capitale pour que la peau soit éclatante de santé. Car même si elle plus fine ou plus sèche qu’avant, votre peau conservera son aspect sain et sa bonne mine, si vous vous donnez un peu de mal. Et ces bonnes habitudes sont de toute façon bénéfiques à l’ensemble de l’organisme. Alors, adoptez les réflexes suivants :

- Protégez-vous du soleil entre mai et septembre (en métropole), mais ne le fuyez pas le reste de l’année. Hormis les séjours en montagne ou sous les tropiques, un peu de lumière naturelle sur votre peau à la saison fraiche vous permettra de synthétiser de la vitamine D et de stimuler le bon fonctionnement de votre peau.

- Mangez sainement, en privilégiant les fruits et légumes, et en réduisant graisses, sucres et préparations industrielles. Les aliments gras, sucrés ou transformés nécessitent un lourd travail d’élimination par l’organisme, ce qui se lit sur la peau avec une perte d’éclat du teint, des traites tirés, voire des boutons. Or en gagnant en maturité, il devient plus difficile de digérer toutes ces substances. Ceci est valable également pour l’alcool et le sel, à consommer avec plus de modération qu’avant.

- Faites du sport plusieurs fois par semaine. Oui, ce sera difficile au début si vous n’avez jamais rien fait. Mais que de bénéfices pour la peau et le corps ! Une activité physique régulière améliore la microcirculation et favorise l’élimination des toxines par l’organisme. Par ailleurs, si vous y mettez de l’intensité (après accord de votre cardiologue), le sport est une excellente façon de préserver la jeunesse des cellules en limitant la détérioration de l’ADN. Au programme donc, des activités d’endurance modérée ou soutenue selon vos capacités…et des exercices d’assouplissement. Vous aurez le visage tellement plus détendu dans un corps relâché et sans douleurs.  Si en outre, vous pratiquez certaines activités en plein air, le bénéfice sur la qualité du sommeil sera rapide et franc, ce qui améliore la qualité de vie en cette délicate période de ménopause !

- Mettez le nez dehors tous les jours, et surtout en hiver. Quel que soit le temps, bravez les éléments ! Et si possible le matin, afin que votre cerveau se cale facilement sur un rythme jour/nuit. Notre mode de vie nous expose à de la lumière artificielle qui brouille les cycles veille/sommeil. D’où un sommeil de moins bonne qualité. Or c’est pendant la nuit que les cellules de la peau doivent travailler de façon synchrone pour se régénérer. Encore faut-il qu’elles sachent quand commence la nuit…

- Soignez la qualité de votre sommeil. Que vous dormiez moins ou d’un sommeil fractionné par de courts éveils n’est pas grave. Mais que vous dormiez mal, si ! Impossible à la peau de se nettoyer et de se réparer sans quelques heures d’un sommeil de qualité. A vous de trouver les astuces qui vous permettent de dormir profondément, si possible pendant la première partie de la nuit, moment où les processus de régénération sont les plus intenses. Pensez aux astuces suivantes : baissez la lumière en fin de journée, évitez les éclairages froids ou la lumière bleue des écrans le soir, ne consommez pas de boissons excitantes après 17h, imaginez un petit rituel immuable pour aller vous coucher, consommez le soir des aliments facilement digestes et riches en mélatonine (tomates, noix, céréales, huile d’olive…), parfumez votre chambre d’huiles essentielles relaxatantes (lavande fine, camomille…), préférez la lecture d’un livre en papier plutôt que de regarder la télé….

- Enfin, massez votre visage et votre cou quelques minutes tous les jours. Ce geste active la microcirculation et favorise la sécrétion de facteurs de croissance…à condition de le faire correctement. Pour cela, effectuez des mouvements circulaires avec les doigts, en appuyant suffisamment pour pouvoir mobiliser les muscles du visage et les « travailler » quelques minutes. L’idéal est de profiter de l’application de vos soins de nuit pour effectuer ce travail profond.

 

Sur le même sujet :

- 5 moyens d'être radieuse à 50 ans

- 5 actes pour tonifier sa peau

- Ménopause: quelles conséquences sur la peau ?

- 5 façons d'avoir une peau plus jeune