avant/après pose de prothèses mammaires

Que corrige la plastie mammaire d’augmentation ?

Cette opération est une intervention de chirurgie esthétique qui permet d’augmenter le volume des seins au moyen d’implants.

 L’intervention augmente le volume du sein mais ne corrige pas sa position. Des seins tombant (on parle de ptose mammaire) peuvent nécessiter un geste complémentaire associé (plastie mammaire).

 

Ce que vous devez savoir sur les implants mammaires actuels

  • L’allaitement : l’implant ne gêne pas  l’allaitement.
  • La mammographie : la présence de prothèses mammaires  ayant une influence sur les mammographies, les femmes ayant un implant mammaire doivent bien préciser cela au radiologue afin que la technique soit adaptée.
  • Le cancer du sein : la relation entre cancer du sein et implant a fait l'objet de nombreuses études,  et aucune relation entre les deux n’a été mise en évidence.
  • Les complications générales de la silicone : les implants mammaires remplis de gel de silicone ont été accusés de déclencher diverses maladies inflammatoires chez certaines patientes. Aujourd’hui, les travaux scientifiques sur ce sujet sont rassurants : le risque de ces maladies inflammatoires chez les femmes porteuses d’implants mammaires remplis de gel de silicone reste très faible.
  •  

Comment sont les cicatrices ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des cicatrices. Elles peuvent être placées à différents endroits, mais elles sont généralement très discrètes après un an.

Selon les cas, il s’agit :

• Soit d’une cicatrice horizontale, dans le sillon sous-mammaire.
• Soit d’une cicatrice circulaire, suivant le pourtour de la moitié inférieure de l’aréole.
• Soit d’une cicatrice dans un pli de l’aisselle.

 

Quelles sont les suites après l'opération ?


• Un système de drains est habituellement mis en place 1 à 5 jours pour réduire les risques d’hématome. La douleur est variable, elle est bien contrôlée par la prescription d'antalgiques.

• Le pansement est retiré le deuxième jour après l’intervention. Un pansement léger sera réalisé. Il faut porter nuit et jour un soutien-gorge sans armature prescrit par le chirurgien. Ce maintien doit durer deux mois.

• Les fils sont le plus souvent résorbables sinon ils sont retirés 2 à 4 semaines après l’intervention.


•Classiquement, il existe pendant les premières semaines ou les premiers mois qui suivent l’intervention :

  • un œdème des seins, d’importance variable, parfois asymétrique. Il s’estompe dans les premières semaines, et peut parfois persister un mois.
  • des bleus des seins, pendant 8 à 10 jours.

 

Photo: Dr Grégory Staub