Vergetures rouges ventre femme enceinte

Que faire si vous constatez l’apparition de vergetures pendant la grossesse ?

C’est injuste : certaines femmes ont des vergetures pendant la grossesse, et d’autres pas. Si votre ventre, vos seins ou vos hanches se couvrent de stries rouges, ne paniquez pas. Suivez ces conseils dès que possible :

- Achetez 2 soins anti-vergetures de marques différentes (pour gagner en efficacité en diversifiant les actifs). Les soins suivants sont particulièrement intéressants : Astriae (Laboratoire Jaldes), Centella (Laboratoire Cytolnat), Phytolastil  Soluté (Liérac), Bi-Oil, Bépanthène Vergeture ( Bayer).

Résultat de recherche d'images pour Résultat de recherche d'images pour    Résultat de recherche d'images pour       Résultat de recherche d'images pour   Résultat de recherche d'images pour

- Evitez de prendre trop de poids. Pour une grossesse normale, la prise de poids doit être d’environ 12 kgs, soit entre 1 et 1,5 kg par mois, un peu plus au dernier trimestre pour certaines. Mais vous ne devez pas prendre 3 kgs par mois. Pour les futures mamans de jumeaux en revanche, il ne faut pas se limiter, la distension de la peau du ventre se fera de toute façon malheureusement.

- Prenez rendez-vous dès maintenant chez un dermatologue spécialisé en esthétique et lasers, pour avoir son avis juste après l’accouchement. Plus tôt on agit, meilleurs sont les résultats.

 

Que faire après l’accouchement pour effacer les vergetures rouges ?

Après l’accouchement, les crèmes anti-vergetures (ci-dessus) doivent être continuées, pour une durée totale de 6 mois.

Si vous n’allaitez pas, des crèmes à la trétinoïne ou à l’adapalène peuvent compléter ce traitement local. Elles sont disponibles uniquement sur prescription. Il s’agit de soins anti-acné : Effederm, Rétacnyl, Ketrel, Différine…Ces médicaments locaux peuvent améliorer l’aspect des vergetures récentes, à condition de les utiliser pendant plusieurs mois.

Mais le traitement le plus efficace sur les vergetures rouges et récentes de la grossesse reste le laser fractionné. A raison d’une séance par mois, pour un total de 3 ou 4 séances, ce protocole permet d’atténuer considérablement les vergetures. Il ne s’agit pas de les faire blanchir plus vite, mais de limiter leur largeur et leur profondeur en activant la cicatrisation au sein des vergetures grâce au laser. En d’autres termes, le laser fractionné limite le creusement des vergetures et active leur réparation s’il est pratiqué dans les premiers mois qui suivent l’accouchement. Ce laser peut être pratiqué quelle que soit la couleur de la peau, y compris sur les peaux fines et fragiles.

Bien entendu, les résultats sont variables d’une patiente à l’autre, et dépendent de l’aspect initial des vergetures : plus elles sont larges et atrophiques, plus elles sont difficiles à améliorer. Mais dans mon expérience, l’amélioration est souvent très nette, comme en attestent les maris et conjoints, souvent plus objectifs que les patientes pour juger de l’efficacité d’un laser !

 

Peut-on prévenir l’apparition de vergetures chez la femme enceinte ?

Que ce soit pour une première grossesse, ou pour éviter une récidive des vergetures lors du prochain bébé, il est utiles de connaitre les facteurs qui prédisposent aux vergetures gravidiques (de la femme enceinte) et contre lesquels on peut éventuellement lutter.

Statistiquement, les femmes les plus à risque de vergetures sont celles qui :

- Ont moins de 25 ans.

- Sont en surpoids avant la grossesse

-  Prennent plus de 15 kgs durant la grossesse

- Ont des bébés de plus de 4 kgs (ou des jumeaux)

- Ont des antécédents personnels ou familiaux de vergetures de la grossesse

- Font des régimes alimentaires très restrictifs

- Prennent des traitements corticoïdes (locaux ou généraux)

 

Pour ces femmes-là, je recommande de :

- Surveiller la prise de poids

- Veiller à avoir une alimentation riche en protéines (végétales ou animales, au choix)

- Limiter voire éviter les dermocorticoïdes sur les zones à risque de vergetures : ventre, seins et hanches. En cas de maladie de peau, des alternatives existent et méritent d’être testées !

- Une utilisation quotidienne d’un ou plusieurs soins anti-vergetures, à titre préventif. Les crèmes Astriae ou Centella (Cytolnat), ou des huiles comme l’Huile de Massage Vergetures (Weleda)  ont un intérêt en prévention.

 

Sur le même sujet :

- Quels traitements pour les vergetures ?

- Top 5 des crèmes anti-vergetures

- Vergetures de la grossesse: 6 facteurs de risque (à éviter)