Panneau de signalisation à l'entrée du village de poil

Je dois me faire épiler régulièrement car j'ai des poils bruns et épais. Comment rendre l'épilation moins douloureuse et moins couteuse?

Avec une pilosité de ce type, l'idéal serait de faire du laser épilatoire. Si cette technique  représente un investissement de départ, elle offre en revanche des résultats définitifs.

Pour celles qui ne peuvent pas s'offrir ces soins, plusieurs astuces permettent de faciliter l'épilation:

- vous pouvez faire une première épilation chez l'esthéticienne, mas n'attendez pas la repousse totale pour agir. Le mieux est de s'offrir un épilateur, ou des bandes de cires maison afin d'arracher au fur et à mesure les poils qui repoussent. Cette méthode a l'avantage de laisser la peau toujours à peu près nette, même si elle demande d'y consacrer une demi-heure hebdomadaire. L'achat d'un épilateur est par ailleurs rapidement rentabilisé.

- évitez autant que possible le rasage. Cette technique d'urgence offre un répits de courte durée mais fortifie les poils, ce qui aggrave votre problème au fur et à mesure.

- pour limiter la douleur des épilations à la maison, la recette la plus efficace est la suivante. Prenez un bain ou une douche bien chaude, faites un gommage vigoureux, puis effectuez votre épilation à la sortie du bain, sur la peau parfaitement séchée, dans la pièce encore chaude. A ce moment, les poils s'arrachent plus facilement, l'épilation sera donc moins douloureuse et pus efficace.

 

Y-a-t-il des solutions durables qui permettent une épilation moins fréquente ?

A partir de 20 ans, la question de l'épilation laser doit se poser si votre pilosité vous ennuie à ce point. Même si vous ne faites que deux ou trois séances, le gain est rapide sur la pilosité: disparition des poils incarnés, moindre densité des poils restants, épilations facilitées par la suite. Attention, cela ne marche qu'après l'âge de 19-20ans, et sur les poils épais et noirs uniquement.

 

Mon compagnon présente une forte pilosité sur le dos et aussi sur la poitrine, il voudrait s’en débarrasser: que faire ?

Là encore, l'épilation laser serait une bonne façon de venir à bout du problème si la pilosité est sombre, et pour des messieurs de plus de 25-30 ans (inefficace avant cet âge).

Sinon, les hommes aussi peuvent aller se faire épiler chez l'esthéticienne. Je vous déconseille en revanche l'épilateur, très douloureux et fastidieux sur les pilosités masculines.

 

Ma mère m’a dit qu’après la ménopause, elle a  eu des poils épais au visage: est-ce que cela va m’arriver ?

Ce cas est malheureusement possible. Après la ménopause, les hormones masculines sont proportionnellement plus élevées chez la femme, ce qui peut activer la pousse de poils sur les zones sensibles aux hormones (menton, lèvre supérieure...). Mais il n' y a pas de fatalité, toutes les quinquagénaires n'ont pas de la barbe ! Et les traitements hormonaux de la ménopause rétablissent l'équilibre.

Et pour les malchanceuses, les dermatologues sont là !

 

Mes sourcils sont  inégaux et ont tendance à se rejoindre; que pouvez-vous me conseiller de faire?

Pour cette situation fréquente, la pince à épiler reste la solution idéale. Les lasers épilatoires ne peuvent pas traiter cette zone, et l'épilation électrique (à l'aiguille) est longue et parfois source de cicatrices.

L'épilation du "monosourcil" à la pince est possible dès l'adolescence, sans aucune restriction.

 

Ma mère m’a dit que ses sourcils se désépaississent  avec l’âge; y-a-t-il des soins à leur apporter pour lutter contre cela ?

Les mères ont bien souvent raison. Les zones épilées trop fréquemment risquent de se dépiler avec l'âge, c'est à dire que les poils ne repoussent plus. Ceci s'ajoute à la dépilation naturelle de la partie externe du sourcil. Passé la cinquantaine, la "queue" du sourcil est de moins en moins fournie. Alors si votre pince a bien attaqué le reste du sourcil au fil des années, la pilosité peut être très clairsemée sur cette zone.

Si votre maman a des sourcils peu fournis, mieux vaut alors vous contenter d'épiler la partie basse du sourcil (au-dessus de la paupière supérieure) et la zone où les sourcils se rejoignent entre les deux yeux, mais ne touchez surtout pas à la queue du sourcil.