Eruption solaire

1) Peut-on prendre un coup de soleil derrière une vitre ?

Non, le verre arrête les UVB, qui sont les rayons UV responsables des coups de soleil.

 

 2) Peut-on bronzer à travers une vitre ?

Oui, car le verre n'arrête pas les UVA et ce sont eux qui génèrent la pigmentation...et le vieillissement de la peau. Alors deux solutions en voiture: soit des vitres teintées, soit de la crème solaire.
 

3) Les peaux noires peuvent-elles prendre des coups de soleil ?

Oui, les peaux noires ne sont pas immunisées face aux effets néfastes du soleil ! La pigmentation n'arrête pas tous les UVB, en particulier pour les personnes vivant en France métropolitaine, et donc  non habituées au fort ensoleillement des pays tropicaux.

En cas d’exposition, une protection solaire d’indice 20 pour les peaux noires et d’indice 30 pour les peaux métissées est conseillée.

 

4) Est-on vraiment plus fatigué ou déprimé en hiver ?

Oui, absolument, même si ces symptômes sont variables d'une personne à l'autre. Nous n'avons pas la même sensibilité face aux variations de lumière, les femmes seraient plus sensibles que les hommes au manque de luminosité.

La responsable ? Notre épiphyse, cette petite glande est enfouie dans notre cerveau mais elle contrôle tous les rythmes biologiques de notre corps. Lorsque nos yeux reçoivent peu de lumière, elle sécrète de la mélatonine, qui nous rend apathiques et ralentis. Cela s'ajoute au manque de vitamine D (une autre hormone, plus qu'une vitamine) dont nous souffrons l'hiver.

La solution:

- s'exposer à la lumière naturelle le matin avant d'aller travailler (par exemple, descendre une station plutôt et marcher un peu) pour synchroniser la production de mélatonine avec notre rythme de vie.

- exposer ses avant-bras au soleil dès qu'il y en a, si possible 15 minutes 2-3 fois par semaine, pour fabriquer de la vitamine D.

 

5) Puis-je faire des UV en cabine pour synthétiser de la vitamine D ?

Non, la vitamine D n'est synthétisée par la peau que sous l'action des UVB. Or ce sont des UVA seuls qui sont émis par les bancs solaires.  Seule solution: un peu de lumière naturelle de temps en temps.

 

6) Qu’est-ce que la luminothérapie ?

Cette thérapie par la lumière est efficace pour lutter contre la dépression saisonnière. Elle consiste à s’exposer quotidiennement au réveil, à une lumière blanche de forte intensité.

Cette lumière blanche se compose de toutes les radiations lumineuses formant les couleurs de l’arc en ciel, et se rapproche ainsi de la lumière émise par le soleil. Elle joue le rôle de synchroniseur de nos rythmes biologiques

 

7) Le soleil est il plus dangereux en août qu’en mai ?

En fait, le mois d’aout n’est pas le plus dangereux. Le niveau d’UV est quasiment identique en mai et en aout (le solstice d’été, soit le plus grand jour d’ensoleillement de l’année, ayant lieu le 21 juin), mais la chaleur nous induit en erreur.

Le soleil est donc plus dangereux en mai, pour la bonne et simple raison que l’on oublie de se protéger.

On profite du retour des beaux jours pour s'exposer en terrasse et dans les jardins, sans penser à la protection solaire… Or la peau, qui a connu peu d’ensoleillement durant l’hiver, n’est pas protégée contre les UV. En aout, au contraire, durant les vacances, il vous semble évident de mettre de la crème solaire.

 

8) Quelles sont les meilleures protections contre les UV ?

Idéalement, la meilleure protection est de rester à l'ombre. C'est d'ailleurs la seule recommandation pour les bébés l'été.

Ensuite viennent les vêtements, en coton, de préférence sombres ou épais, qui empêchent les UV de passer. Il existe également des vêtements anti-UV, pour les sports nautiques et la baignade. Sans oublier un chapeau.

Quant aux crèmes solaires, attention, elles ne sont pas des boucliers ! Pour être efficaces, elles doivent être  d'indice suffisamment élevé (en dessous de 20, elles sont peu efficaces). Leur application est à renouveler toutes les trois heures environ, toutes les deux heures si l’on se baigne.

 

9) Seuls les coups de soleil provoquent-ils des cancers de peau ?

Malheureusement non. Des expositions moins fortes mais répétées peuvent également provoquer des cancers de peau. Par exemple, le bronzage en cabine, ou les activités en extérieur, pratiquées au printemps et en été.

L'exposition répétée aux UVA génère des cancers de peau, principalement sur les peaux claires. Il est donc essentiel de protéger sa peau lors des activités externes (jardinage, sport...), et ce dès la petite enfance.

 

10) Finalement, doit-on mettre de la crème solaire sur le visage en hiver ?

Si vous êtes en Europe: non.

Les UV reçus sont faibles et non dangereux. Il faut même veiller à recevoir un peu d'UBV afin de synthétiser de la vitamine D. On peut donc arrêter la crème solaire d'octobre à mi-avril. Après, on s'y remet, même en ville.

Tags: soleil UV