homme avec coup de soleil

1.       Coup de soleil : les bons gestes

Le coup de soleil survient sur la peau en cas d’exposition au soleil,  parfois même pour des durées courtes (15 minutes), ou par temps nuageux.

Il s’agit d’une brulure qui se manifeste par des rougeurs (brulure du 1er degré), ou par des cloques (brulure du 2ème degré). La peau est sensible, gonflée,  et parfois même le contact avec les vêtements est douloureux.

Il faut calmer la brulure localement et permettre une réparation rapide de la peau.

 

=> Calmer la brulure : Le gel anti-brûlure d’Avène, les brumisations d’eau thermale ou les gels d’aloe vera soulagent la sensation de cuisson et la douleur.

=> Réparer la peau : Les crèmes cicatrisantes de parapharmacie sont  les plus efficaces pour réparer et protéger à la fois : Cicalfate Avène, Cicaplast La Roche-Posay, Cicabio Bioderma, Epithéliale AH A-derma…

=> Remèdes naturels : Si vous ne pouvez pas aller à la pharmacie ils soulagent aussi.

       - Yaourt nature ou fromage blanc

       - Linge imbibé d’eau vinaigrée : mélanger un verre d’eau + un verre de vinaigre, imbiber un torchon et poser sur le coup de soleil

       - Tranches de tomates ou concombre

       - Miel étalé en couche épaisse

 

=> Pour accélérer la réparation: Alterner eau thermale et crèmes cicatrisantes  (ou remèdes naturels) plusieurs fois dans la journée, pour soulager la douleur, et accélérer la réparation.

Vous pouvez prendre des douches, mais sans frotter le coup de soleil.


=> A éviter:  

       - Se remettre au soleil sans protection le lendemain.

       - Se baigner en mer si l’on a des cloques car l’eau salée creuse les plaies : non seulement ça fait mal, mais ça retarde en plus la cicatrisation.

       - Arracher la peau des cloques : il vaut mieux les laisser car elles forment un pansement naturel sur la peau à vif en dessous.

 

2.       Insolation : les bons gestes

Une insolation est due à une exposition trop intense ou prolongée au soleil. Elle associe coup de soleil et fièvre : l’organisme est en surchauffe.

 

-          Reconnaitre une insolation :

o   Le contexte évident : longues heures passées au soleil

o   Rougeurs sur la peau

o   Maux de tête, fatigue, soif, vertiges,  vomissements, douleurs multiples

o   Fièvre (température > 38)

 

-          Les bons gestes :

o    Boire

o   Se mettre au repos dans un endroit frais

o   Lutter contre la fièvre : poser linges humides sur la tête, prendre du paracétamol.

 

A savoir : si les vomissements, les maux de tête ou la fièvre sont intenses, il faut consulter aux urgences.

 

=> Pour éviter les insolations :

L’idéal est de savoir se protéger, ainsi que les jeunes enfants et les personnes âgées :

-          Ne pas s’exposer au soleil entre 11h et 16h.

-          Eviter de faire des efforts aux heures les plus chaudes de la journée (sport, courses, bricolage, jardinage…).

-          Se mettre à l’ombre. Si c’est impossible, changer d’endroit.

-          Ne pas faire attendre quelqu’un dans une voiture s’il fait très chaud.

-          Port de chapeau, crème solaire, vêtements couvrants en cas d’exposition au soleil.

-          Boire souvent, même si l’on n’a pas soif : prévoir suffisamment d’eau par personne en cas de grande ballade.

-          Ne pas imposer aux plus jeunes ou aux plus fragiles des sorties s’il fait plus de 30 degrés : ce qu’un adulte en bonne santé peut supporter ne le sera pas forcément pour un bébé ou des grands-parents.

 

Photo: www.clickypix.com