Femme se mettant de la crème solaire à la plage

1) Utiliser la crème solaire de l’année dernière

Ouvert depuis un an (voire plus !), un soin solaire perd sa stabilité et ses propriétés. Résultats : en plus de ne pas vous protéger correctement, le produit peut devenir irritant ou allergisant.

Conclusion : On jette sans états d’âme les soins entamés l’été dernier !

 

2) Laisser sa crème au soleil dans la voiture

Les crèmes solaires supportent mal les températures extrêmes. Oubliée sur la plage arrière ou le siège de la voiture, en plein soleil, une crème solaire peut se déphaser et perdre son efficacité. Concrètement, le déphasage se manifeste par un soin qui a perdu sa texture initiale, son homogénéité et son onctuosité. Vous verrez que le soin est fait de plusieurs phases non mélangées: huile, eau et’une pate blanchâtre. Si c’est le cas, ne remélangez pas le produit dans votre main ou en secouant le flacon.  Achetez un soin solaire neuf, c’est plus prudent.

 

3) Utiliser une huile solaire sur le visage

Certes, les fabricants disent qu’on peut utiliser une huile solaire sur le visage, mais en pratique, de nombreuses peaux vont patir de cette recommandation. En effet, une huile est un soin occlusif, donc comédogène, qui ne convient pas aux peaux mixtes, grasses, à imperfections ou acnéiques…sous peine de voir des boutons apparaître au bout de quelques jours. Une huile peut aussi contenir des irritants qui ne conviennent pas aux peaux sensibles des adultes ou aux peaux fragiles des enfants. Méfiez-vous en particulier des huiles solaires « sèches ».  Picotements immédiats à l’application ou rougeurs différées peuvent alors se manifester.

Conclusion : Pour le visage, utilisez un soin solaire spécifique adapté à votre type de peau : grasse, sensible, sèche, intolérante au soleil…Il vous faut du sur-mesure !

 

4) Utiliser une crème adulte chez un petit enfant

Sachez qu’un crème pour adultes ne bénéficie pas des mêmes tests ni de la même exigence qu’un solaire enfant, même s’il est issu d’une gamme pour peaux sensibles. Si de nombreux grands enfants partagent sans souci les solaires des parents, certaines peaux en revanche nécessitent plus de précautions. Si votre enfant a moins de 5 ans, ou s’il a de l’eczéma ou des allergies, je vous recommande un soin solaire destinés aux enfants, allégé en parfum et filtres irritants.

Vous pouvez en revanche utiliser le solaire enfant chez l’adulte s’il vous est plus commode de n’emporter qu’un seul produit à la plage.

 

Sur le même sujet :

- 10 règles pour bien se protéger des UV

- Comment bronzer sans danger ?

- 3 ingrédients pour réparer les dégâts solaires