soleil

Quels rayons émet le soleil ?

Le rayonnement solaire est principalement composé de cinq rayonnements différents : les infrarouges, la lumière visible, les ultraviolets (UV), les rayons X et les rayons gamma. Ils se différencient les uns des autres par leurs longueurs d’onde et la quantité d’énergie qu’ils transportent. Plus ces rayonnements sont énergétiques, plus ils sont nocifs.

 

Qu'appelle-ton rayons ultraviolets ?

Les ultraviolets ou UV sont des rayonnements très énergétiques, donc nocifs.

La région du spectre couverte par le rayonnement UV correspond aux longueurs d’onde comprises entre 100 et 400 nm et est divisée en trois bandes :

  • Les UVA (315-400 nm)
  • Les UVB (280-315 nm)
  • Les UVC (100-280 nm).

Lorsqu’ils traversent l’atmosphère, tous les UVC et près de 90 % des UVB sont absorbés par l’ozone, la vapeur d’eau, l’oxygène et le dioxyde de carbone. Les UVA sont moins absorbés par l’atmosphère.  Par conséquent, le rayonnement UV atteignant la surface de la terre est composé à 95% d’UVA, et à 5 % d’UVB.

La peau non protégée par les vêtements est exposée à ce rayonnement UV du soleil.

 

 

Comment percevons nous les couleurs

 

Qu'est-ce que l'indice UV ?

L'intensité du rayonnement UV est appelé indice UV. Cette échelle allant de 0 à 11+ a été définie par l'OMS et mesure le risque pour la santé lors d'une exposition solaire. Comprendre cet indice permet d'adapter son comportement et sa protection solaire pour se protéger. Il faut insister sur le fait que l'indice UV peut être élevé même en ville, dès le printemps, et représenter un danger pour les peaux claires ou pour les plus jeunes.

Afficher l'image d'origine

Comment interpréter l'indice UV ?

- 0 à 2: Vous pouvez profiter des activités de plein air en toute sécurité

- 3 à 7: Recherchez l’ombre entre 11h et 16h, protégez votre peau avec des vêtements et un chapeau.

- 8 et plus: Evitez le plein air aux heures chaudes de la journée, recherchez l’ombre dans tous les cas. Chapeau, lunettes, vêtements et crème solaires d'indice élevés sont obligatoires.

=> L'indice UV dépend de plusieurs paramètres:

  • La saison : c'est en été en France que l'index UV est le plus élevé.
  • L'heure : La période comprise entre midi et 16 heures est celle pendant laquelle l'index UV est le plus élevé.
  • La réverbération : elle majore l'indice UV.
  • L'altitude : en altitude, l'Indice UV peut atteindre des niveaux élevés même en hiver.
  • La latitude : plus on est proche du cercle de l'Equateur, plus l'indice UV est élevé.
  • Les nuages : le rayonnement UV atteint son intensité maximale lorsque le ciel est limpide, mais même avec une couverture nuageuse, son intensité peut être élevée du fait de sa dispersion par les molécules d’eau et fines particules en suspension dans l’atmosphère. Autrement dit un voile nuageux ne diminue pas le niveau des UV, sauf si ce sont des nuages épais et bas.
  • La position du soleil dans le ciel : plus le soleil est élevé et plus l'index UV est élevé.
  • L'épaisseur de la couche d'ozone qui filtre une grande majorité des UVB: plus elle est fine, plus l'indice UV est élevé.

 

Les dangers des UV sur la peau

L'exposition de la peau au rayonnement UV peut avoir des effets aigus et chroniques.

 L'effet aigu le mieux connu est le coup de soleil, ou érythème solaire. Il est dû aux UVB. L'exposition aigue aux UVA entraine une oxydation de la mélanine, prise à tort pour un bronzage. Ce virage de couleur ne protège en rien, il est donc inutile et inefficace de "préparer" une exposition au soleil par des UV en cabine.

A long terme, les UV provoquent des lésions dégénératives des cellules cutanées, du tissu fibreux du derme et des vaisseaux sanguins, conduisant à un vieillissement prématuré de la peau, voire des lésions précancéreuses.

Au contact de la peau, les UV peuvent produire deux types de réactions délétères:

- des réactions directes sur l'ADN des cellules épidermiques.

- des réactions indirectes, liées au stress oxydatif.

Tant que les altérations de l'ADN restent à un niveau modeste, la cellule peut les réparer. Mais lorsqu'elles s'accumulent, la cellule enclenche normalement un programme d'autodestruction appelé apoptose.

 

Concernant le vieillissement induit directement par le soleil, l'effet des rayons UV est doublement délétère au niveau du derme:

- d'une part ils altèrent la synthèse de collagène en diminuant l'expression des gènes des précurseurs du collagène de type I et III.

- d'autre part, ils stimulent la production d'enzymes dégradant le collagène et les autres protéines du derme.

 

Les effets bénéfiques des UV sur la santé

En petite quantité le rayonnement UV est bénéfique et indispensable à la synthèse de vitamine D. En effet, au niveau de la peau, les rayons ultraviolets B (UVB) permettent la formation de vitamine D3 à partir du 7-déhydrocholestérol, dérivé du cholestérol normalement présent dans l'organisme.

Cette source est très variable selon l'exposition au soleil (saisons, brouillard, région, habillement), l'épaisseur et la pigmentation de la peau. Une exposition de 20 minutes par jour sur la surface des deux avant-bras (ou équivalent) assure de bonnes réserves de vitamine D.

Tags: soleil UV