Femme croquant du chocolat

Tout le monde a entendu dire que « le chocolat aggrave l’acné », et tout le monde sait que le chocolat noir est bon pour la santé. De ce fait, vous êtes nombreuses  à être perdues et à  ne pas savoir si vous pouvez manger du chocolat tout en ayant une peau à tendance acnéique.

Voici les points à bien comprendre avant de vous ruer sur les chocolats de Noël…

 

Certains aliments sont connus pour aggraver l’acné

Que ce soit votre intuition ou qu’au contraire, vous n’y croyiez pas, on ne peut pas nier que l’alimentation moderne aggrave l’acné. De nombreuses études ont confirmé ce fait ces dix dernières années, en mettant en évidence quels type d’aliments pouvait provoquer des boutons, et surtout par quels mécanismes. Si vous voulez connaître tous les détails de ces interactions, je vous revoie vers mon livre, « Une peau en pleine forme ! », dans le chapitre consacré à l’alimentation. Mais vous pouvez également vous contenter de comprendre ce qui suit.

Par divers mécanismes hormonaux, les groupes d’aliments suivants aggravent l’acné, enflamment les glandes sébacées et provoquent la sécrétion d’un sébum de mauvaise qualité. Il faut donc limiter autant que possible :

-          Les aliments industriels, car ils sont riches en graisses saturées et en sucres

-          Le lait de vache, même bio, car il contient des hormones qui stimulent les glandes sébacées.

-          Les aliments gras (charcuterie, fromages, fritures, biscuits apéritif…) car ils modifient la composition du sébum et enflamment les glandes sébacées.

-          Les aliments sucrés, car ils irritent également les glandes sébacées.

 

Le chocolat industriel contient des graisses et des sucres qui peuvent aggraver l’acné

Malheureusement, le chocolat  - celui que l’on dévore à Noël, comme les tablettes plus classiques- a une composition qui risque d’aggraver les peaux mixtes, grasses ou à tendance acnéique. Riche en sucre et en matières grasses végétales, il concentre tout ce qu’il faut pour faire éclore les lésions d’acné, en particulier les boutons rouges et inflammatoires.

Cet effet collatéral est également observé pour les chocolats bio, dont la composition est riche en sucre et beurre de cacao.

 

Le chocolat noir est bon pour la santé…mais pas forcément pour la peau

Mais le chocolat noir est aussi riche en polyphénols antioxydants, ingrédients « détox » par excellence. Il contient également du magnésium, dont notre système nerveux a besoin. Ceci est vrai, mais il va falloir mettre en balance, dans votre cas, les bénéfices généraux versus les dégâts cutanés.

Si vous n’êtes pas sûre, faites un essai. Arrêtez le chocolat pendant un mois et voyez quels sont les effets sur votre peau, votre moral et votre forme. Vous pouvez certainement remplacer les antioxydants du chocolat par une autre source d’apports : baies, thé vert…

 

Finalement, comment faire pour consommer du chocolat si on a de l’acné ?

En conclusion, le chocolat aggrave bel et bien l’acné, et souvent d’une façon dose-dépendante ! Si vous ne pouvez pas vous passer de ce petit plaisir sucré, voici quelques façons de limiter les dégâts sur la peau :

-          Préférez le chocolat noir au chocolat au lait.

-          Privilégiez le chocolat riche en cacao (plus de 70%).

-          Privilégiez le chocolat cru.

-          Privilégiez les labels bio.

-          Si vous cuisinez avec du chocolat, remplacez le sucre blanc de votre recette par un ingrédient plus sain (sucre non raffiné, sirop d’agave, stévia…).

-          Ne consommez pas au cours du même repas du chocolat et un autre aliment néfaste pour vos boutons.

      

Sur le même sujet :

Régime anti-acné : comment manger pour soigner sa peau ?

10 aliments à bannir dans l’acné

Les laitages donnent-ils de l’acné ?