Femme faisant son jogging

Le running, un sport qui peut marquer le visage

Vous le savez bien, comme pour tous les sports d'extérieur, la course à pied induit des modifications de la peau et de la structure du visage. Et cela pour plusieurs raisons:

- L'activité au grand air expose votre peau non couverte aux rayons du soleil, au vent et au froid. Selon vos habitudes de pratique, vous aurez tendance à développer taches brunes, ridules et rougeurs du visage au fil de vos entrainements.

- Les sports d'endurance modifient la répartition des graisses du visage. En fait, toutes les réserves de graisses sont mobilisées lors d'une pratique régulière, mais on se plaint rarement de voir fondre les kilos superflus des hanches. Perdre les convexités du visage, les lignes douces et arrondies qui caractérisent les traits juvéniles est en revanche plus difficile à accepter. Avec le temps (et l'amélioration de votre chrono !), les traits peuvent se durcir et les plis s'accentuer. On observe en particulier un creusement des sillons naso-géniens, et une fonte de la graisse des joues et des tempes.

- Courir en extérieur aggrave les rides dynamiques. Du fait de la luminosité, mais aussi lors des efforts intenses, on a tendance à plisser le contour des yeux et à froncer les sourcils. Or ces mouvements involontaires génèrent ridules de la patte d'oie et rides du lion.

Mais tout ceci n'est pas une excuse pour vous arrêter ! Au contraire, courir régulièrement apporte de nombreux bénéfices à la peau:

- Oxygénation de la peau.

- Elimination des toxines.

- Stimulation de l'activité et du renouvellement cellulaires.

- Synthèse de vitamine D.

Pour profiter de tous ces bénéfices, sans abîmer votre peau, il faut mettre en œuvre une routine particulière adaptée à la fréquence de vos runs. Vous garderez ainsi un teint frais et sain tout au long de l'année.

 

Protégez votre peau !

Les zones non couvertes par les vêtements sont exposées aux agressions climatiques. Il faut donc protéger le visage, le cou et le décolleté (qui sont particulièrement fragiles). Selon la longueur de vos sorties et la saison, les mains, les bras et les jambes ne doivent pas être négligés non plus.

 

Courir et protéger sa peau du soleil

L'idéal bien sûr, est de courir en début ou fin de journée, lorsque les rayons UV sont moins agressifs. Si toutefois vous vous exposez entre 10h et 16h en été, un écran solaire 30 à 50 est nécessaire. Mais il n'est pas toujours évident de trouver la bonne texture, ou un produit qui ne dégouline pas avec la transpiration.

La solution: Photoderm Aquafluide Neutre 50 + de Bioderma , un soin protecteur solaire au toucher sec et de texture fluide comme de l'eau. A appliquer 20 minutes avant de sortir pour une meilleure efficacité et une meilleure tenue.

 

Courir et protéger sa peau du froid

L'hiver, le problème principal pour le visage est celui du vent et du froid. Si votre peau est sensible, sujette aux rougeurs, aux irritations ou à l'eczéma, mieux vaut la protéger avec un soin isolant.

La solution: Exoméga Crème Barrière de A-Derma. Sa texture fluide rend son application invisible.

Pour les peaux sèches, préférez le Soin Protecteur Sérénité de Hormederm, une vraie "crème fraîche", riche et onctueuse, qui répare et isole les peaux irritables.


Sous la douche, une toilette tout en douceur

De retour à la maison, la douche s'impose. Mais c'est parfois un moment irritant pour les peaux fragiles. Evitez autant que possible les gels moussants pour le visage, surtout s'il a fait froid. Une crème lavante pour peaux sèches sera plus douce, et peut s'utiliser sans problème sur le visage.

La solution: Crème Lavante Atoderm de Bioderma, ou Douche Crème Emolliente Surgras Karité des Laboratoires Vendôme (disponible en grandes surfaces et au prix plus accessible).

 

Le soir, traitez et réparez

La nuit, la peau se répare, c'est le moment de lui apporter les soins dont elle a besoin : anti-tâches, anti-rougeurs, ou anti-âge selon vos besoins.

N'oubliez pas d'hydrater et réparer vos lèvres avec un baume fondant, quelle que soit la saison. Le soleil d'été agresse cette zone, tout comme le vent. Et vous rajoutez probablement une source d'irritation supplémentaire en vous passant la langue sur les lèvres en courant.

Enfin, dernier conseil qu'un runneuse doit appliquer pour entretenir sa peau: buvez régulièrement avant et après l'effort afin de reconstituer les réserves hydriques de la peau.