Femme de 50 ans

1- Au niveau cutané, toutes les couches se modifient

Du plus profond du derme, jusqu'au sommet de l'épiderme, toutes les couches cutanées évoluent.

Avec le temps, l'épiderme se renouvelle moins vite, les cellules mortes s'y accumulent davantage, et la fonction barrière protectrice de l'épiderme devient moins efficace. Les cellules accumulent les déchets et réparent moins bien les dégâts dus au stress oxydatif.

Dans le derme, les fibroblastes deviennent paresseux et synthétisent moins de collagène et de tissu de soutien. Les fibres de collagènes s'aplatissent, et les fibres élastiques se fragmentent.

En prévention: Utilisez quotidiennement un sérum à l'acide hyaluronique, qui stimule l'activité des fibroblastes. Luttez également contre le stress oxydatif en ayant une alimentation riche en fruits et légumes bio. Un complément alimentaire anti-oxydant peut être pris en cure, 3 mois par an, si vous avez un mode de vie fatigant ou stressant, ou si vous fumez.

Ma sélection:

- Sérums: H.A. Intensifier de Skin Ceuticals; Hydra-Hyal de Filorga; Intensive Hyaluronic de Institut Esthéderm

- Compléments alimentaires: Clédist (Laboratoire Jaldes); Sélénium ACE (Richelet)

2- Les os du visage évoluent

Les os du visage tendent à s'affiner et à perdre leur relief. Typiquement au niveau des pommettes (qui deviennent plus discrètes) et au niveau de la mâchoire (qui se creuse, ce qui est particulièrement visible de profil). Ce phénomène contribue au relâchement cutané: la peau devient comme un vêtement trop grand, et comme elle perd progressivement son élasticité, elle ne s'adapte pas à la perte des volumes osseux sous-jacents.

En prévention: Mettez tout en œuvre pour préserver la minéralisation de vos os. Evitez d'acidifier votre organisme, consommez des aliments ou des eaux riches en calcium… En pratique, limitez la viande, le sel, et les aliments industriels, et favorisez les noix et les eaux minérales type Hépar, Contrex, Salvetat…en évitant les eaux trop riches en sodium.

3- Le cartilage du nez et des oreilles pousse encore

Ceci, on ne sait pas souvent…mais les cartilages du bout du nez et des oreilles continuent leur croissance ! A un rythme lent, certes, mais régulier. On prend ainsi 1mm de cartilage tous les 10 ans. de quoi allonger la pointe du nez de quelques millimètres à l'âge de la retraite. La croissance des oreilles est particulièrement visible chez les messieurs chauves: les octogénaires aux grandes oreilles, on en connait tous !

En prévention: En toute honnêteté, il y a peu de choses à faire pour éviter cela. Mais savoir que la pointe du nez se modifie naturellement chez tout le monde apporte un soulagement immense aux personnes qui focalisent leur attention sur cela et angoissent face à ces transformations qu'elles sont les seules à reconnaître. Tranquillisez-vous: oui, le nez évolue, mais ça restera discret, même si vous devenez centenaire.

4- La peau ne reste pas lisse

Cela aussi, les gens l'ignorent. Lorsque la peau dépasse 30-35 ans, des minuscules excroissances commencent à apparaitre, qui deviennent visibles et palpables à partir de 40 ans. On retrouve ainsi fréquemment: des kératoses séborrhéiques (taches brunes et rêches), des molluscums pendulums (excroissances de chair molles), des adénomes sébacés (sortes de boutons permanents)…

En prévention: Des soins de nuits au rétinol en cures de 6 mois, en dehors de la période ensoleillée.

Ma sélection: Crème Intensive Rétinol de Institut Esthéderm; Active Retinol 1.0 de Dermaceutic; Retinol 3.3 de Skin Ceuticals

5- Les muscles vieillissent aussi

Nos fibres musculaires perdent leur jeunesse également. Les fibres s'affinent, se fibrosent, et perdent leurs qualités contractiles et leur élasticité. Les joues perdent leurs rondeurs juvéniles. Au niveau du front, les muscles ont du mal à se détendre et restent contractés: impossible d'abaisser les sourcils ou de détendre la ride du lion.

En prévention: la solution idéale est de pouvoir faire de la toxine botulique (du "Botox") dès l'apparition des rides dynamiques du front. Ceci évite à la peau de se fracturer définitivement sous l'effet des contraintes musculaires répétées. Pour le reste du visage, des massages profonds assoupliront et étireront les muscles qui se rigidifient. Une petite gymnastique du visage peut vous aider à garder des muscles rebondis au niveau des joues, mais cela ne doit pas entrainer des grimaces trop répétées, au risque de voir les rides des joues se creuser…

6- La microcirculation cutanée se dégrade

Les vaisseaux capillaires du derme peuvent se dilater, créant des rougeurs permanentes (couperose, angiomes rubis…) et une plus grande sensibilité cutanée. Les zones de peau fine régulièrement exposées au soleil sont les plus touchées, comme le décolleté ou le cou. Une fois installée, ces rougeurs peuvent être traitées par du laser vasculaire, en cabinet de dermatologie.

En prévention: les zones où la peau est fine sont fragiles, il faut les protéger du soleil avec crèmes solaire d'indice élevé, à la fois contre les UVB et contre les UVA.

Ma sélection: Photoderm Laser de Bioderma; FotoUltra Age Repair de Isdin; Daylong™ protect & care SPF 50+ Brume invisible de Daylong

 

7- Les pores s'élargissent

Les pores continuent d'être visibles, même si la peau devient plus sèche avec l'âge. Débris cellulaires, résidus de maquillage, fumée de cigarette et microparticules de pollution s'y incrustent. Les points noirs ne sont donc pas rares passé 50 ans.

En prévention: il faut continuer à utiliser des soins exfoliants et anti-imperfection, sans limite d'âge. La peau étant toutefois plus sensible et plus sèche avec l'âge, il faut privilégier des produits destinés aux peaux sensibles.

Ma sélection: Purify Gel de Eneomey; DermoPure K10 de Eucerin; Hyséac K18 Soin Désincrustant de Uriage.

8- La couleur de la peau n'est plus homogène

Quelle que soit la couleur naturelle de votre peau, ce paramètre va évoluer au fil des années. Les peaux claires vont développer des taches brunes, voire des taches en gouttelettes blanches (hypomélanose en gouttes) sur les zones qui ont été abimées par le soleil. Les peaux sombres peuvent développer également des taches brunes, ou garder un bronzage permanent du visage et des mains, même en l'absence d'exposition au soleil.

En prévention: la protection solaire doit être stricte en été, même pour les peaux sombres. Vous pouvez y associer des soins éclaircissants, au quotidien, pendant les mois d'hiver.

Ma sélection: Dépiderm Crème Nuit Intensive Anti-Taches de Uriage; Ikeln+ Sérum Sublim Perfect de Noreva; Anti-Pigment sérum Duo de Eucerin.

9- La graisse sous-cutanée se déplace

Au niveau de l'hypoderme (couche graisseuse située juste sous le derme), la graisse tend à s'accumuler si l'on prend du poids. Et, gravité oblige, cette graisse se déplace progressivement vers le bas, aidée en cela par les modifications des reliefs osseux et de l'activité musculaire.

En prévention: si vous ne pouvez pas lutter contre la gravité, vous pouvez au moins surveiller votre poids, de façon à éviter les prises de poids importantes ou trop brusques. La période de la ménopause en particulier nécessite d'être vigilante: veiller à la qualité de votre alimentation et à conserver une activité physique régulière, deux ou trois fois par semaine. Cela contribuera également à maintenir une bonne santé et une bonne minéralisation des os.

10- La pilosité devient capricieuse

Vous savez que des poils épais peuvent se développer sur le menton. Mais vous pouvez également avoir à batailler contre des poils de duvet qui s'allongent au niveau des joues. A d'autres endroits, en revanche, les poils vont se raréfier: c'est le cas des sourcils (en particulier la queue des sourcils), ou de la ligne d'implantation des cheveux, sur le haut du front, qui recule.

En prévention: il faut éviter de trop épiler les sourcils à un âge jeune, car au fur et à mesure, les poils repoussent moins. Pour les cheveux, toutes les coiffures tirant sur les cheveux (tressage, chignons ou queue de cheval serrés) sont à limiter.

Quant au problème de la pilosité excessive, l'épilation laser ou l'épilation électrique permettent de venir à bout des poils les plus épais.

 

Sur le même sujet:

- 6 façons simples de prévenir les rides

- Ménopause: quels effets sur la peau ? Et comment les contrer !

- 10 erreurs qui abiment le visage