Belle femme blonde de 50 ans

Pas facile d'être une quinquagénaire: les bouleversements hormonaux de la péri-ménopause affectent l'ensemble de l'organisme. Lors de ce passage, la plupart des femmes se plaignent des mêmes problèmes: perte de tonicité de la peau, relâchement musculaire diffus,  prise de poids, peau sèche, moindre énergie…

Que vous preniez ou non un traitement hormonal, certaines mesures simples améliorent grandement la situation. Et si vous revoyiez un peu votre hygiène de vie ?

 

 

1- Travaillez votre posture !

Avec le temps, le stress ou la fatigue, nous avons tous tendance à nous tasser. Et notre posture au travail ne nous sert pas non plus. Or, à cinquante ans, vous devez absolument combattre cette tendance, si vous ne voulez pas adopter définitivement une posture voutée. Cette attitude donne l'air fatigué, et vous classe immanquablement dans une tranche d'âge supérieure.

De plus, il faut travailler sur la souplesse, l'amplitude et la fluidité des mouvements. Ceci limitera les diverses douleurs qui s'installent à la ménopause, et limitera la survenue d'arthrose.

Pour cela, pas besoin d'être une grande sportive. Choisissez les bonnes activités. Initiez-vous au pilates, au yoga, au qi gong ou au tai-chi... selon les offres proposées près de chez vous. Le pilates est probablement ce qui donnera les meilleurs résultats, si vous y avez accès.

 

2- Stabilisez votre poids !

La ménopause s'accompagne d'une prise de poids moyenne de 10 kilos. Mais il n'y a pas de fatalité. L'idéal serait de vous faire aider d'une nutritionniste pendant quelques mois, le temps de modifier vos habitudes. Outre les bénéfices sur la santé générale, le maintien d'une taille fine est automatiquement associé à un âge plus jeune aux yeux de vos interlocuteurs. Et à un plus grand dynamisme. Deux qualités recherchées dans le monde du travail.

Sans entrer dans les détails, certains aliments en apparence anodins peuvent désormais participer à votre embonpoint ou votre sentiment de gonflement. Il faut donc limiter autant que possible:

- Les farines raffinées (blanches): pain, pâtes, biscuits et viennoiseries…

- Les sucres raffinés: sucre blanc, confitures, sucreries…

- Le lait et les fromages

- Les aliments salés: charcuteries, préparations industrielles…

- L'alcool

Quant aux aliments recommandés pour avoir une belle peau, il faut miser sur:

- Les aliments riches en antioxydants (pour combattre le vieillissement cellulaire): thé vert, chocolat noir, baies, fruits rouges, curcuma, myrtilles, choux...

- Les aliments riches en acides gras oméga-3 (pour conserver hydratation et confort): poissons gras, noix, huile de colza, graines de lin...

- Une hydratation d'au moins 1,5 litre par jour (pour conserver un aspect "pulpé" et élastique à la peau).

 

3- Changez de routine de soins !

Le chapitre est vaste, mais les modifications cutanées de la ménopause peuvent être brutales et rapidement source d'inconfort. La peau devient plus sèche, plus fine et plus terne.

Vos soins doivent donc être adaptés en conséquence, quitte à tout modifier:

- Hydratez suffisamment, avec des soins nourrissants non gras, surtout en hiver.

- Stimulez la synthèse de collagène, avec des soins anti-âge formulés pour les peaux matures (non vous n'êtes pas âgée, mais qui peut le plus peut le moins, alors inutile d'attendre d'avoir vraiment la peau mature pour la booster).

- Exfoliez régulièrement. Cet exercice peut s'avérer difficile sur une peau qui devient plus sèche et plus réactive, mais entretenir l'éclat du teint est souhaitable. Peelings maison, masques désincrustants, peelings dermatologiques…Tout est possible, du moment que vous entretenez la brillance de votre teint, une caractéristique des peaux juvéniles et saines.

 

4- Ne négligez pas votre sourire !

Les détails comptent aussi ! Un visage radieux est un visage ouvert, frais et au sourire contagieux. Pour cela, un beau sourire et des dents saines sont nécessaires. Voyez votre dentiste une fois par an, et entretenez votre dentition. Au quotidien, si vos dents ne sont pas trop sensibles, les dentifrices blancheur peuvent aider à en entretenir l'éclat.

 

5- Pensez aux médecines alternatives !

Les petits désagréments qui s'accumulent dès la cinquantaine peuvent vous donner l'impression d'entrer dans un cercle sans fin et vous entrainer dans une spirale de surmédication. Mais à moins d'avoir une pathologie clairement identifiable, ce n'est pas forcément nécessaire. Alors, avant de vous ruer sur des molécules de synthèse et leurs effets secondaires, pensez aux voies alternatives. Leurs bénéfices sont indéniables pour prendre en charge notamment: le stress, les maux de dos, les troubles du sommeil, l'inconfort digestif, l'irritabilité

Renseignez-vous sur les praticiens sérieux dans votre secteur: par le bouche à oreille, sur les conseils de votre pharmacienne, et après vérification du sérieux de leurs qualifications, vous pouvez envisager par exemple de faire le point avec: une naturopathe, un chiropracteur, un acuponcteur, un phytothérapeute... Cela ne vous dispense évidement pas de faire vos check-ups habituels chez le généraliste ou la gynéco, mais ils ont rarement le temps de prendre en compte la dimension "bien-être". Or ceci compte pour rester détendue, en pleine forme et radieuse !

 

Photo: www. http://everydaylife.globalpost.com