femme oops

Que ce soit du laser épilatoire, vasculaire ou fractionné, ces actes irritent transitoirement  la peau : il faut en effet y mettre un peu d’énergie si l’on veut des résultats ! Que vous ayez une peau sensible ou normale, il faut mettre votre épiderme au repos pendant quelques jours, pour que les effets inflammatoires du laser disparaissent. Il vaut donc mieux éviter les gestes suivants :

1- S’exposer au soleil

Une peau irritée ne doit pas se mettre au soleil. Même si cela vous parait minime, sachez que le laser provoque une inflammation de la peau pendant quelques heures à quelques jours. Or au soleil, une peau enflammée risque de virer au brun (pigmentation post-inflammatoire). Il faut donc éviter le soleil tant que les rougeurs persistent après un laser. Et si vous n’avez aucune rougeur, évitez tout de même de vous exposer aux UV pendant 48h.

 

2- Aller à la piscine

L’eau chlorée de la piscine assèche et irrite l’épiderme, sans parler du savonnage rigoureux que vous effectuez ensuite pour vous débarrasser de l’odeur de baignade.  Même si la peau semble normale, attendez 2 jours avant d’aller faire vos longueurs, cela laisse le temps à votre peau de se régénérer pour affronter le bassin !

 

3- Faire un gommage

Pas question de faire un gommage, d’utiliser des microbilles ou une brosse nettoyante dans les jours qui suivent un laser. En particulier si vous avez des petites croutes. Toute abrasion mécanique, même en apparence minime, dans les suites d’un laser, peut enflammer votre peau ou la déséquilibrer durablement. L’idéal est d’attendre une semaine (et la disparition complète des croutes) avant de reprendre les exfoliations.

 

4- Appliquer un soin aux AHA ou au rétinol

Les AHA ou le rétinol sont déjà irritants en temps normal, mais après un laser…quand on cherche les problèmes, on les trouve ! Si vous supportez habituellement les substances exfoliantes, ça risque de ne pas être le cas après le passage d’un laser.  Votre épiderme desséché ou carrément abimé par le passage  de la machine ne supportera pas ce régime. Préférez un soin apaisant et restructurant pendant quelques jours avant de rependre vos habitudes prudemment.

 

5- Tester une nouvelle crème

Vous l’avez compris, la peau est plus fragile et plus réactive dans les jours qui suivent un laser. Elle peut donc ne pas tolérer un soin qui l’aurait été parfaitement en d’autres circonstances. Conséquences : non seulement vous risquez d’irriter votre peau, mais en plus vous risquez de penser que la crème ne vous convient pas, alors que c’est peut-être faux ! Il ne faut pas profiter des suites de laser pour tester un soin. Et si vous devez appliquer une crème spécifique après le laser (crème réparatrice après un laser fractionné par exemple), testez-la au préalable sur une zone de peau normale pendant quelques jours. Histoire de vous assurer que tout se passe bien…

 

Sur le même sujet:

- 3 choses à éviter après le botox

Tags: laser soleil