Visage de femme avec étiquette

1- Se laver le visage à l'eau du robinet

La toilette à l'eau du robinet est doublement agressive pour les peaux sensibles du fait du calcaire de l'eau d'un part,  et des tensio-actifs irritants des gels moussants d'autre part. Bref, tout ce qui mousse agresse l'épiderme et provoque rougeurs et tiraillements.

Pour votre toilette, préférez des laits ou lotions démaquillantes. Et si l'eau vous manque pour vous sentir propre, vous pouvez finir en vous pulvérisant de l'eau thermale, fraiche et apaisante.

 

2- N'utiliser aucun cosmétique

C'est le premier réflexe des peaux qui ne supportent plus rien: ne rien mettre pour ne pas aggraver la situation. Malheureusement, cette technique n'est pas inoffensive. Les peaux réactives et sensibles ont souvent besoin d'hydratation, et d'une aide pour restaurer une fonction barrière efficace à leur épiderme. Il faut donc appliquer quotidiennement un soin hydratant. Si vous n'avez pas encore trouvé le bon soin, essayez les hydratants sans conservateurs (Tolérance Extrème, Avène; ou Tolériane Ultra, La Roche-Posay), les soins apaisants pour peaux instables (Roséliane Crème, Uriage; Rhéacalm, A-Derma), voire certaines huiles bio 100% naturelles .

 

3- Essayer plusieurs nouveaux soins en même temps

Si votre peau supporte mal les cosmétiques, il serait imprudent d'en essayer de nouveaux tous à la fois. Certaines interactions majorent les irritations. Et en cas de mauvaise tolérance, vous ne sauriez pas dire quel est le soin en cause. Au contraire, sur les peaux sensibles, il vaut mieux changer de soin le moins souvent possible (pour ne pas perturber un équilibre fragile), et le faire avec un seul produit à la fois, de façon à pouvoir identifier facilement le coupable en cas d'irritation.

 

4- Exposer votre visage au grand froid ou au soleil d'été

Les peaux sensibles supportent mal les agressions climatiques. Le froid et le vent d'hiver altèrent la barrière épidermique, fragilisant la peau. Elle devient plus sèche et plus perméable aux agents irritants ou aux microbes. La chaleur du soleil dilate les vaisseaux du derme et crée une inflammation donc une irritation de la peau. Les rayons UV, enfin, créent un stress oxydatif au sein de la peau, ce qui la rend plus instable et plus irritable.

 

5- Changer de pilule régulièrement

L'équilibre de la peau dépend de l'équilibre hormonal. Toute modification de contraception (ou de traitement hormonal au sens large) peut aggraver la situation de votre peau réactive. Evitez donc autant que possible ces manipulations. De même, les bouleversements liés au démarrage d'une grossesse ou au post-accouchement peuvent aggraver la sensibilité de la peau. Soyez vigilante et ne laissez pas les choses se dégrader trop longtemps avant d'agir.

 

Photo: www.dermalinstitute.com