Peau sensible

1- Rétinol ou rétinaldéhyde

Star des antirides, le rétinol, et son cousin le rétinaldéhyde, sont fréquemment source d'irritations. Cela est souvent dû à une sur-utilisation, vous pouvez donc essayer dans un premier temps d'appliquer votre soin un soir sur trois ou sur deux uniquement. Mais si l'inconfort persiste, il faudra vous résoudre à changer de soin.

 

2- Acides exfoliants: AHA, BHA, PHA, LHA, acides de fruits

Cette grande famille regroupe de nombreuses molécules utilisées en anti-âge, en anti-acné ou en anti-taches. Certes, elles lissent la peau, réduisent les points noirs et les ridules, mais ces exfoliations chimiques ne conviennent pas aux peaux réactives.

Pour éviter d'enflammer votre peau, traquez donc les nombreuses mentions qui désignent ces acides exfoliants: AHA, BHA, PHA, LHA, acide glycolique, acide phytique, acide salicylique,  acide mandélique, acide kojique, acide lactique…

 

3- Résorcinol

Souvent retrouvé dans les teintures capillaires, le résorcinol est parfois utilisé en cosmétique, dans les soins dépigmentants. Mais attention sur les peaux sensibles: cet ingrédients est irritant et allergisant. En cas de petits boutons, de démangeaisons, de plaques rouges: arrêtez tout ! Et ne remettez jamais un soin au résorcinol, ni sur votre peau, ni sur vos cheveux, cela risquerait d'être pire la fois suivante.

 

4- Vitamine C

Malheureusement, la vitamine C, puissant anti-oxydant, anti-rides et anti-taches, ne convient pas à toutes les peaux. Si vous avez acheté un sérum anti-âge contenant de la vitamine C, ne l'utilisez qu'un soir sur deux, et veillez à ne pas l'associer à un autre soin irritant. Superposez par-dessus un soin riche apaisant tout simplement. Parfois, ces petites adaptations suffisent à améliorer la tolérance de cette molécule si efficace !

 

5- Alcool

Même dénaturé, l'alcool est un irritant classique. Il se cache sous diverses dénominations: alcohol (souvent précédé d'un mot terminant par "-yl", type "benzyl alcohol"), éthanol…On peut en trouver même dans les cosmétiques bio, soyez donc vigilante !

On retrouve aussi de l'alcool en tant que conservateur dans de nombreux soins étiquetés "sans parabens": puisque les conservateurs de la famille des parabens ont été éliminés sous la pression des consommateurs, il a bien fallu les remplacer par quelque chose d'autre ! Vous voilà prévenue…

 

Sur le même sujet:

- Peau sensible: 5 erreurs à éviter

- Peau sensible: 5 soins hydratants sans conservateurs

- 5 soins contre la rosacée

Tags: