vergetures des hanches

1-Toutes les femmes ont des vergetures

Faux. Si 90% des femmes ont des vergetures (sur les hanches, les fesses, les seins, le vendre, le bas du dos, les bras ou même les mollets), il y en a tout de même 10%, soit 1 sur 10, qui n'en pas. Par ailleurs, parmi les femmes porteuses de vergetures, les lésions sont de profondeur et de visibilité variables, accentuant l'impression d'injustice.

2- Les hommes n'ont pas de vergetures

Faux. On compte environ 40% des messieurs avec des vergetures. Chez eux, les lésions siègent généralement sur les hanches, les fesses, le bas du dos et les épaules.

3- Les vergetures de la grossesse sont inévitables

Faux. Les vergetures peuvent totalement épargner les femmes enceintes. Et ce d'autant plus que la grossesse est tardive (femme de plus de 30 ans), la prise de poids restreinte (moins de 15 kgs)  et le bébé de petit poids (moins de 3,5 kgs). On peut également limiter le risque de vergetures par l'utilisation quotidienne de soins anti-vergetures préventifs, dès le troisième mois de grossesse.

4- Plus on grandit vite, plus on a de vergetures

Vrai. Les vergetures résultent à la fois des modifications hormonales brutales de l'adolescence et de la mise en tension rapide de la peau lors de la croissance. Plus le pic de croissance est intense, plus on risque de vergetures.

5- Ma mère a eu des vergetures, donc j'en aurai forcément

Faux. Il ya une certaine hérédité en matière de vergetures, mais pas de fatalité. Les vergetures de la puberté, comme celles de la grossesse, dépendent d'autres facteurs, variables selon les individus: imprégnation hormonale, alimentation, âge…

6- On ne peut rien faire sur les vergetures anciennes

Faux. Les vergetures anciennes peuvent être atténuées par des séances de laser fractionné, même si les lésions sont très anciennes. Il n'est donc jamais trop tard pour se renseigner.

7- Il faut attendre la fin de l'allaitement pour traiter les vergetures de la grossesse

Faux. Certains soins locaux sont possibles sans risque durant l'allaitement, de même que la réalisation d'actes laser. Il faut savoir que plus tôt on intervient, meilleurs sont les résultats. Il ne faut donc pas hésiter à consulter dès l'accouchement pour définir la meilleure stratégie thérapeutique adaptée à votre cas.

8- Il n'y a rien à faire pour éviter les vergetures

Faux. Certaines mesures simples peuvent limiter les dégâts, au cours de l'adolescence ou de la grossesse. L'utilisation quotidienne de soins anti-vergetures sur les zones à risque, une alimentation équilibrée, une prise de poids harmonieuse (sans variations brusques de poids) peuvent aider. Chez les garçons, on recommande de ne pas faire de musculation des épaules avant 20 ans, car le risque de vergetures est grand entre 15 et 20 ans. Enfin, il faut éviter chez l'adolescent et la femme enceinte les médicaments, même locaux, à base de corticoïdes, car ils risquent de provoquer des vergetures.

9- On peut avoir des vergetures durant toute sa vie

Faux. Hormis  dans les rares cas de maladies endocriniennes, les vergetures ne se forment pas avant l'âge de 8-10 ans, et pas après la ménopause.

10- Certains médicaments provoquent des vergetures

Vrai. Les corticoïdes peuvent provoquer des vergetures, quelle que soit la forme administrée: en comprimés, en crèmes ou en inhalation. Il faut donc les éviter si possible chez les sujets à risque. Les pilules contraceptives peuvent aussi provoquer des vergetures en entrainant une prise de poids rapide ou une prise de volume des seins. Enfin, de façon générale, tout médicament entrainant des variations brutales de poids, peut induire des vergetures.