Femme frappant dans des briques

1) Equilibrer sa peau

Si votre peau est en pleine forme, elle sera moins sensible aux variations liées au stress. Que votre peau soit normale ou à problèmes, il ne faut surtout pas la négliger, ni laisser des irritations ou des boutons s’installer.

Pour les peaux normales, cela veut dire que malgré le manque de temps ou de motivation lors d’une période chargée, vous devez prendre le temps de maintenir une bonne routine : démaquillage soigneux, crème de nuit, gommages réguliers…

Pour les peaux pathologiques, cela signifie qu’il faut avoir un bon contrôle de votre problème, et ne pas arrêter les soins lors des périodes où la peau va bien…sinon, gare aux récidives en cas de stress ! Que vous souffriez périodiquement d’acné, de rosacée, de dermite séborrhéique ou d’eczéma, il faut conserver un traitement de fond même après la disparition des symptômes : un soin cosmétique un jour sur deux ou sur trois peut suffire pour stabiliser votre peau et vous éviter des poussées à chaque coup de stress.

 

2) Evacuer les toxines

On comprend de mieux en mieux le rôle négatif des toxines dans le vieillissement de la peau, et même certaines maladies cutanées. Générées par le stress oxydatif, la malbouffe et la pollution, ces déchets s’accumulent dans nos cellules et en perturbent le fonctionnement. Seule solution : vous débarrasser des toxines régulièrement. Un bon moyen consiste à transpirer, tout simplement ! La sueur permet d’éliminer de la peau divers métaux lourds et déchets cellulaires, alors allez-y ! Passivement au hammam ou sauna, ou activement en faisant du sport ou du hot yoga, votre peau sera rapidement plus lumineuse.

 

3) Prendre des antioxydants sous toutes leurs formes

Au niveau des cellules, le stress se manifeste sous forme de stress oxydatif. Il s’agit d’une situation de débordement contre laquelle nous avons tout de même des moyens de défense naturels : les antioxydants. Vous devez donc également apporter à votre peau les nutriments dont elle a besoin pour faire face à ce stress qui touche toutes les cellules.

Le plus simple est de choisir des soins qui en contiennent:

- Sérum antioxydant à la graine de persil, Aésop

- Polyphénol C15 huile d enuit détox, de Caudalie

- Resveratrol BE, de Skin Ceuticals

L'idéal est de coupler cela à un apport alimentaire régulier, pour agir aussi de l'intérieur sur la peau et sur l'ensemble de l'organisme. La liste des aliments antioxydants est longue, ne retenez que les plus concentrés : fruits rouges, myrtilles, curcuma, thé vert, chocolat noir, choux…Un peu chaque jour, en variant les apports. Et si vous n'y arrivez pas, vous pouvez également opter pour un complément alimentaire, en cure de 3 mois: Clédist (Jaldes), ou Sélénium ACE (Richelet).

 

4) Opter pour une alimentation zen

L’alimentation peut également vous aider à rester plus calme. Certains aliments sont en effet connus pour leurs effets équilibrants sur le système nerveux. Attention, pas question de vous jeter sur un verre d’alcool ou un paquet de bonbons pour vous détendre ! Ces plaisirs-là doivent rester ponctuels et pas quotidiens.

Misez plutôt sur les aliments riches en magnésium : chocolat (avec modération !), eau minérale Hépar ou Quézac, fruits à coques (noix du Brésil, amandes…), céréales complètes

 

5) S’aérer

On oublie souvent ce moyen simple de faire redescendre la pression. Vous êtes en rogne ou débordée ? Allez marcher 10 minutes dehors, si possible dans un coin arboré. Les vertus relaxantes de la marche, de la lumière et de la vue des végétaux ont été démontrées. A votre retour, vous constaterez que vous êtes plus calme, et que vos idées se sont organisées d’elles-mêmes.

 

6) Faire du sport

Les vertus du sport sont nombreuses, pourquoi vous en priver ? L’activité physique, même modérée, permet d’évacuer le stress, d’activer la circulation sanguine au niveau de la peau, de détoxifier son épiderme, de moduler le système immunitaire, d’oxygéner son cerveau et d’accroitre ses performances intellectuelles.  Il ne s’agit jamais de temps perdu, au contraire !

Si vous croulez sous le travail, une bonne marche ou un petit run en début de matinée peuvent vous faire gagner un temps précieux en vous rendant plus rapide et plus efficace pour toute la journée.

 

7) Se forcer à se relaxer

Même si vous n’adhérez pas à la « méditation », il est difficile de ne pas mentionner les vertus de la relaxation sur l’organisme. Sans devenir une spécialiste de la cohérence cardiaque, ni vous ruiner en séances de sophrologie, il est possible de se ménager une pause relaxante dans la journée, même au travail. L’idéal est de trouver le rituel qui vous permettra de vous détendre à tous les coups. Soyez à l’écoute de vos envies pour prendre 10 minutes juste pour vous. Et ne culpabilisez pas de vous les octroyer si votre tête ou votre corps en ont besoin.

Parmi les  techniques simples à mettre en œuvre au travail, vous pouvez essayer de: vous renverser dans votre fauteuil pour écouter de la musique en fermant les yeux, vous appliquer quelques gouttes d’huile essentielle, fermer les yeux et voyager mentalement vers votre lieu de vacances préféré, vous allonger par terre sur une serviette si votre espace de travail le permet, et surtout…mettre les pieds sur le bureau ! Certes, cette attitude est perçue comme provocante, mais c’est une façon rapide et efficace de détendre les muscles du dos et de la nuque donc de relaxer les tensions accumulées.

 

8) Apprendre à respirer

Une respiration optimale et calme vous aidera à maitriser vos émotions et votre corps, tout en oxygénant votre peau. Si vous ne maitrisez pas la respiration abdominale, un petit tutoriel s’impose, que vous trouverez facilement sur youtube. Si vous savez déjà respirer avec le ventre, forcez-vous, dans les moments d’agitation ou de débordement, à inspirer et expirer sur des comptes de 6 pendant quelques minutes. Vous constaterez rapidement que vous avez meilleure mine : les traits plus détendus et le visage coloré.

Et surtout, n’oubliez pas que si le stress est contagieux, la sérénité l’est tout autant !

 

9) S’organiser

Le stress au travail ou à la maison vient souvent du sentiment d’être débordé par le nombre de tâches à abattre. Mais si vous ne pouvez pas réduire la liste des choses qui doivent être absolument faites, vous pouvez certainement les organiser.

Au boulot, structurez votre temps de travail en écrivant sur un papier et dans un ordre de priorité ce qui doit être fait. Ne vérifiez pas vos mails toutes les 10 minutes, mais consacrez plutôt une heure à les traiter, pour ne pas y revenir ensuite.

A la maison, groupez vos déplacements afin de ne pas ressortir plusieurs fois, organisez le covoiturage de vos enfants avec d’autres parents pour les anniversaires ou le sport. Ou acceptez de confier les petites courses à votre ainé, pour vous décharger.

Enfin, muselez votre téléphone portable. Appels, SMS et notifications incessantes interrompent sans cesse vos activités. Impossible d’être concentré et productif avec ce parasitage permanent. Seule solution : n’être joignable que sur une ligne fixe ou de vive voix pour les choses importantes. Le reste attendra bien la fin de la journée…

 

10) Réduire ses objectifs

Voilà une dernière chose que nous nous pensons toutes incapables de faire, mais qui est réalisable avec un peu de bonne volonté : revoir ses objectifs à la baisse et accepter d’en faire moins. La Terre ne va pas s’arrêter de tourner parce que le panier de linge sale déborde. Vos enfants ne seront pas victimes de maltraitance parce que vous avez commandé une pizza, ou que vous les avez pas lavés.

Mettre la barre moins haut est parfois nécessaire pour surmonter certaines périodes. Souvenez-vous que mêmes les marathoniens ralentissent dans les côtes ! Votre faculté d’adaptation, c’est aussi votre aptitude à répartir ou alléger votre charge de travail dans les moments difficiles.

 

Sur le même sujet :

Les effets du stress sur la peau

Le cerveau influence-t-il la peau ?

 

Photo :www. businessadministrationinformation.com