Femme au visage crispé

La peau est un organe qui peut réagir aux molécules émises par le cerveau ou les glandes endocrines sous l'effet du stress. Il s'ensuit diverses manifestations possibles, et variables d'un individu à l'autre, en cas de stress prolongé.

Modifications hormonales en cas de stress chronique

Le stress chronique entraine une sécrétion accrue de cortisol, hormone stéroïde, par les glandes surrénales. Le cortisol a pour principales fonctions:

- la hausse de la glycémie (taux de sucre dans le sang),

- l'inhibition de certaines réponses immunitaires,

- la régulation du métabolisme des graisses, protéines et glucides entrainant une fonte musculaire et un stockage des graisses,

- la régulation du rythme circadien (alternance jour-nuit): la hausse du cortisol altère les cycles veille-sommeil.

 

Effets visibles sur la peau

 Une élévation durable du cortisol, en cas de stress chronique, se traduit au niveau de la peau par :

- une aggravation de toute maladie inflammatoire de la peau (eczéma, psoriasis, rosacée, dermite séborrhéique…),

- de l'acné,

- une chute de cheveux,

- une augmentation de la pilosité,

- des vergetures,

- des retards de cicatrisation,

- une dégradation des protéines du derme, une inhibition de la synthèse de collagène, et une altération des propriétés mécaniques de la peau.

En conclusion, le stress exacerbe les phénomènes inflammatoires au niveau de la peau, aggravant donc les manifestations de maladies comme l'eczéma, l'acné, la rosacée, le psoriasis...Il participe également au vieillissement prématuré des tissus.

 

Comment contrer les effets du stress sur la peau ?

Comprendre ces effets délétères du stress est important pour pouvoir soigner sa peau en cas de stress prolongé, ou en anticipant les situations de fatigue et surmenage, stressantes pour l'organisme.

Si vous êtes particulièrement sollicitée ou si vous savez qu'une période intense arrive, mieux vaut prévenir et débuter des soins qui freineront les effets du stress sur la peau:


- Pour les peaux mixtes: débuter matin et soir des soins anti-acné "deux -en-un" qui agissent à la fois sur la composante inflammatoire (gros boutons rouges), et sur la composante rétentionnelle (petits boutons blancs), ainsi que sur la production de sébum.

> Les soins conseillés: Triacnéal Expert Avène, Phys-Ac Global A-Derma, Actipur Noreva.

 

- Pour les peaux sujettes à l'eczéma: n'attendez pas de vous gratter pour démarrer des soins émollients contenant des réducteurs de l'inflammation cutanée (sans faire partie des corticoïdes en crèmes), et des céramides assurant la cohésion de la barrière épidermique.

>Les soins conseillés: Xémose crème Uriage, Atoderm Intensive baume Bioderma, Trixéra+ baume Avène


- Pour les femmes sujettes aux chutes de cheveux: plus tôt vous démarrez, plus vite vous aurez des résultats. Vous pouvez démarrez un complément alimentaire anti-chute à demi-dose pour limiter l'impact du stress sur les cheveux, et/ou une lotion anti-chute pour activer la microcirculation.

>Les soins conseillés:

- en gélules: Silettum Jaldes, Novophane Laboratoire ACM

- en lotion: Anastim Concentré Ducray, Kérium anti-chute La Roche-Posay


- Pour les gens sujets à la dermite séborrhéique: il faut démarrer les traitements avant-même que la poussée se manifeste:

- soins locaux (liste ici) matin et soir sur le visage entier.

- au niveau du cuir chevelu, la liste des shampoings est : à utiliser 2-3 fois par semaine pendant un mois, puis une fois par semaine.


Photo:www.webmd.com