dermite des parfums

Est ce que je risque d'avoir des taches brune si j'expose ma peau parfumée au soleil ?

OUI ! La pigmentation qui suit l'application de parfum sur la peau peut se voir dans 4 cas:

  • La dermite des parfums

Encore appelée dermite en breloque, ou photodermatite de contact. C'est surtout à cette réaction que l'on fait référence quand on parle de "taches brunes dues au parfum en été".

Il s'agit d'une réaction de phototoxicité: certains ingrédients non toxiques à l'ombre, deviennent très irritants sous l'effet du soleil, et déclenchent une pigmentation foncée, tenace et durable sur les zones où le parfum a été appliqué ou a coulé.

Cette dermite des parfums est due principalement à l’essence de bergamote (contenant un bergaptène photosensibilisant, le 5-méthoxypsoralène,), parfois à d’autres ingrédients de la famille des furocoumarines, et qui entrent dans la composition des parfums ou eaux de toilette.

Initialement, cette dermite se rencontrait suite à l'application du parfum Shalimar (Guerlain). Mais l’essence de bergamote utilisée actuellement en parfumerie est sans bergaptène, donc non phototoxique.

Cette pigmentation est durable, elle peut persister pendant des années.

                                                                                                             

 

  • Une photoallergie

On parle de photo allergie lorsqu'un ingrédient devient allergisant sous l'effet du soleil. Apparaissent alors des lésions type eczéma, avec des rougeurs et une inflammation. Or sur certaines peaux, mates ou sombres en particulier, les irritations cutanées déclenchent un pigmentation réflexe. On parle de pigmentation post-inflammatoire. Ces pigmentations peuvent être transitoires...ou pas.

En cosmétique actuellement, il s'agit principalement du baume du Pérou, et d’extraits de lichen.

 

  • Une allergie suivie d'une pigmentation post-inflammatoire

Le mécanisme initial est une allergie à un des composants du parfum, mais non déclenchée par le soleil. Cette allergie est reproductible même sur les zones protégées par les vêtements. Le problème est que les lésions d'allergie exposées au soleil peuvent entraîner une pigmentation post-inflammatoire (surtout sur peaux mates ou sombres). Cette pigmentation est plus ou moins durable selon les peaux.

 

  • Une pigmentation post-inflammatoire sur une peau irritée par l'alcool des parfums

On voit également des pigmentation post-inflammatoires qui suivent une irritation. Or certains parfums sont irritants de par leur teneur en alcool.

 

 

Quels ingrédients risquent de provoquer des taches brunes au soleil ?

  • Les bergaptènes

Les bergaptènes sont présents naturellement dans l'huile essentielle des fruits de citrus (Rutacea).

En cosmétologie, le bergaptène est utilisé comme matière première aromatique en parfumerie. Mais en raison de son caractère phototoxique, l'ajout direct de bergaptènes dans les cosmétiques est interdit depuis1996 en Europe. Pour les bergaptènes présents naturelleemnt dans les huiles essentielles ou dans certains extraits végétaux, leur concentration est limitée.

Enfin, de façon générale, toutes les huiles essentielles d'agrumes sont photosensibilisantes (orange, citron, bergamote...).

 

  • L'alcool

Concernant l'alcool, il peut y avoir des différences entre la théorie et la pratique...En théorie, la parfumerie doit utiliser un alcool non dénaturé, non photosensibilisant. En pratique, compte tenu des nombreuses contrefaçons, difficile de savoir exactement ce qu'elles contiennent.

 

  • Et tous les ingrédients auxquels on se sait allergique

Car quelle que soit l'origine d'une irritation cutanée, elle risque de pigmenter au soleil.

 

En conclusion

Des taches brunes provoquées par une applications de parfum au soleil, ça ne se voit plus en théorie aujourd'hui en France, où la règlementation a banni les ingrédients responsables.  Mais la composition de certains parfums les rend irritants ou allergisants, et dans ce cas, une pigmentation peut apparaitre au soleil.

Compte tenu des multiples mécanismes de pigmentation, je recommande de ne porter aucun parfum directement sur la peau au soleil, c'est à dire entre mi-avril et mi-septembre en France métropolitaine. Le mieux est de vaporiser les vêtements tout simplement.

Compte tenu de la multiplication des contrefaçons en parfumerie, je recommande de ne jamais acheter des parfums de contrefaçon. Leur composition n'est pas surveillée, et ces produits entrainent des risques certains d'allergies, d'irritations et de photosensibilisation.

 

Photos:

1) http://www.drmhijazy.com

2) http://www.danderm-pdv.is.kkh.dk/moulages/